La revue des céréales et des graines oléagineuses de novembre 2004

Ottawa (Ontario), 20 janvier 2005 – En décembre, le prix à terme du maïs à la bourse de Chicago a subi la pression exercée par les cultures imposantes du maïs aux États-Unis, l’appréciation du dollar américain, la préoccupation suscitée par la concurrence du blé fourrager, de même que le ralentissement des ventes d’exportation en décembre. À l’opposé, le prix à terme du soya a augmenté en raison des stocks de fermeture du United States Department of Agriculture plus faibles que prévus en 2004-2005, de la force des ventes d’exportation, de la demande constante en broyage, et de la lenteur des livraisons agricoles.

À la bourse de Winnipeg, le prix à terme du canola a d’abord subi la pression exercée par les estimations de production de fin d’exercice de Statistique Canada, étant au-delà des attentes commerciales. Par la suite, le prix du canola a été soutenu par la hausse du prix du soya, malgré les livraisons constantes des producteurs au pays. Le prix du lin a augmenté à la suite de la chute considérable de la production officielle et de la stabilité des achats des exportateurs.

Il est maintenant possible de connaître les données du numéro de novembre 2004 de la Revue des céréales et des graines oléagineuses. L’information comprend des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses du bilan céréalier.

Le rapport de situation de décembre, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché tant au Canada qu’à l’étranger, figure également dans le numéro de novembre de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $), qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires