La voie est ouverte pour l’agence de vente des agneaux lourds

Longueuil (Québec), 10 septembre 2002 – La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) a annoncé qu’elle rejetait la demande d’accréditation présentée par la Coopérative de services des producteurs d’agneaux du Québec (CSPAQ) dans le dossier de la mise en marché des agneaux lourds. Cette nouvelle a été accueillie avec joie par la Fédération des producteurs d’agneaux et moutons du Québec (FPAMQ) qui pourra désormais consacrer ses énergies à mettre en place une agence de vente à l’échelle provinciale.

Rappelons que le 8 février dernier, la CSPAQ, un organisme nouvellement formé, avait adressé une requête à la Régie afin de pouvoir représenter les organismes de mise en marché d’ovins visés par le Plan conjoint des producteurs d’ovins du Québec. Dans sa décision, la RMAAQ explique que : «Dans le cadre d’une agence de vente, la détermination des conditions de mise en marché est le propre d’un seul office et c’est à ce dernier seulement que le législateur en a confié le mandat en lui donnant la possibilité de prendre des règlements en vertu de l’article 98 de la Loi.»

Le président de la Fédération des producteurs d’agneaux et moutons du Québec, M. Langis Croft, s’est dit très satisfait du verdict. «Nous croyons que la Régie a bien saisi la problématique qu’aurait occasionnée une telle accréditation. Par ailleurs, il est de notre devoir de s’assurer que les producteurs ayant acheté des animaux de reproduction puissent vendre leurs agneaux de boucherie à juste prix.»

Si ce dossier a pu diviser les producteurs dans le passé, la décision vient mettre un terme aux ambiguïtés qui persistaient et aux hésitations manifestées par quelques-uns. Rappelons que la démarche entreprise fait suite à un mandat clair obtenu par près de 75% des délégués, lors de l’assemblée générale annuelle de 2001. La Fédération a alors reçu la directive de finaliser le projet d’agence de vente, de négocier une convention avec les acheteurs et de présenter le tout en vue d’une acceptation finale en assemblée.

Vers une agence de vente provinciale

Le 14 septembre prochain, les délégués au plan conjoint de la Fédération des producteurs d’agneaux et moutons du Québec seront réunis en assemblée spéciale afin de voter sur le projet d’agence de vente provinciale. Tout porte à croire que la FPAMQ obtiendra le feu vert pour amorcer les étapes nécessaires à son instauration. Pour les 2 millions de consommateurs d’agneaux au Québec, cette nouvelle est positive puisqu’elle leur permettra d’obtenir un produit de première qualité tout au long de l’année. Pour leur part, les producteurs bénéficieront d’un paiement rapide, juste et équitable.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ)

http://www.rmaaq.gouv.qc.ca/

Commentaires