L’Abitibi-Témiscamingue : un joueur majeur dans l’économie nord-américaine et mondiale

Québec (Québec), 13 novembre 2002 – Dans la foulée des projets ACCORD, le
gouvernement du Québec, la Société générale de financement du Québec et le
Comité régional ACCORD de l’Abitibi-Témiscamingue ont identifié les Technos-mines souterraines et les Systèmes de construction en bois comme les créneaux
d’excellence capables de positionner la région de l’Abitibi-Témiscamingue
comme un joueur majeur dans l’économie nord-américaine et mondiale. La région

de l’Abitibi-Témiscamingue deviendra le pôle d’ancrage de ces créneaux et
jouera ainsi un rôle de leader au Québec, en Amérique du Nord et sur les
marchés mondiaux.

Le créneau du boeuf à l’herbe a été identifié comme créneau d’excellence émergent pour la région et fera donc l’objet d’une veille quant à son potentiel de développement. Bien que le potentiel de développement n’a pas
encore été établi, la région se permettra d’explorer la mise en place du
créneau de la valorisation des ressources hydriques.

Les créneaux d’excellence
« La région est leader au niveau de l’expertise des équipementiers qui
sont reconnus à travers le monde et également pour la façon innovante
d’aborder le secteur, se détachant de plus en plus des approches

traditionnelles », a expliqué monsieur Raymond Grenier, président du Comité
régional ACCORD de la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Le créneau des systèmes de construction en bois, pour lequel la région de
l’Abitibi-Témiscamingue est également reconnue comme leader, se caractérise
par la convergence des sous-secteurs du bois d’ingénierie, des panneaux, des
systèmes préfabriqués ainsi que du bois d’oeuvre pour en faire une filière
bien structurée et complète afin de se positionner dans divers marchés », a
pour sa part indiqué Claude Blanchet, président du conseil, président et chef
de la direction de la SGF.

Ce sont des secteurs où l’on retrouvent des entreprises majeures. L’UQAT
et d’autres partenaires développent une expertise de recherche et
développement importante en région, a rajouté monsieur Grenier.

Le créneau d’excellence émergent
Le créneau du boeuf à l’herbe, pour lequel la région de l’Abitibi-
Témiscamingue reconnaît le caractère émergent se caractérise par : la
production, la transformation et la commercialisation du boeuf naturel aussi
appelé « boeuf à l’herbe » qui se caractérise par sa faible teneur en gras, une
tendreté accrue et divers autres caractéristiques innovantes. Le choix du
créneau boeuf à l’herbe s’appuie d’abord sur un secteur conventionnel en forte
croissance dans toutes ses composantes en région et sur une filière
transformation presque complète en région.

Le créneau de la valorisation des ressources hydriques qui pour la région
de l’Abitibi-Témiscamingue, constitue un secteur en évaluation se caractérise
par la mise en valeur de la ressource hydrique témiscabitibienne à des fins
agroalimentaire, cosmétique, pharmaceutique, neutraceutique. Au cours des
prochains mois, l’Abitibi-Témiscamingue bonifiera les informations sur le
potentiel des créneaux d’excellence et évaluera de façon plus poussée, le
potentiel des autres créneaux. Suivra la mise en oeuvre d’un plan d’action
régional.

La démarche ACCORD
Le gouvernement du Québec et ses partenaires supporteront la vision
renouvelée du développement régional reposant sur la capacité de la région de
l’Abitibi-Témiscamingue à innover, à s’adapter, à se mobiliser et à se
démarquer dans le créneau de son choix. Cet engagement partagé par les
différents ministères concernés permettra à la région de développer son image
de marque, sa qualité de vie et de relever le défi de la mondialisation. Le
comité régional ACCORD assurera la mobilisation des acteurs régionaux
concernés, soit les gens d’affaires, les institutions de recherche et
d’enseignement, les leaders régionaux et autres partenaires particuliers à la
région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le rôle de la SGF
La SGF apportera un soutien technique dans le processus d’identification
et de validation des créneaux d’excellence. Elle entend participer activement
aux opérations d’analyse de la situation et d’étalonnage des besoins
spécifiques pour positionner de façon compétitive les créneaux d’excellence
retenus. En conformité avec sa mission et ses critères d’investissement, la
SGF en collaboration avec ses partenaires ACCORD, procédera à l’identification
et à l’évaluation préliminaire de projets majeurs pouvant, entre autres,
servir d’ancrage au développement de créneaux d’excellence de la région.

A propos de la SGF
La mission de la SGF est de mettre en oeuvre des projets de développement
économique en coopération avec des partenaires et dans des conditions de
rentabilité normale. Depuis sa restructuration en 1998, la SGF a généré des
investissements de près de 10,1 milliards de dollars et créé plus de 55 000
emplois directs et indirects. A ce jour, l’actif consolidé de la SGF dépasse
les 3 milliards de dollars. La SGF compte 63 partenaires internationaux
exploitant des établissements au Québec. (www.sgfqc.com)

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Société générale de financement (SGF)

http://www.sgfqc.com

Commentaires