Lancement de la campagne d’identification de puits en milieu agricole

Rock Forest (Québec), 1er mai 2002 – La Fédération de l’UPA-Estrie est fière de lancer officiellement sa campagne d’identification de puits en milieu agricole, placée sous le thème de « L’eau c’est la vie, protège ton puits ! ». Au cours de l’été, 1000 puits d’eau potable et sources seront identifiés, à l’aide de pancartes en métal, à travers la région de l’Estrie. Ces pancartes aideront les producteurs agricoles à respecter la distance séparatrice de 30 mètres exigée par la réglementation environnementale.

De plus, une vaste campagne d’information sera menée auprès des 3000 entreprises agricoles de la région, afin de mieux faire connaître les distances séparatrices à respecter autour des puits et l’importance de préserver l’eau potable. Des dépliants d’information et des autocollants seront distribués aux producteurs et productrices agricoles dans le cadre du projet.

M. Antoine Doyon, président de la Fédération de l’UPA-Estrie, a déclaré que le projet est un exemple des actions concrètes que les producteurs agricoles peuvent poser en faveur de l’environnement. « Les producteurs savent que l’eau potable est une de nos ressources les plus importantes et qu’il faut faire tous les efforts nécessaires pour la protéger. Ce projet mobilisateur fournit des outils qui permettent aux entreprises agricoles de mieux respecter les distances séparatrices autour des puits », a-t-il ajouté.

Dans son ensemble, le projet d’identification volontaire de puits en milieu agricole coûtera plus de 70 000 $, dont 28 000 $ proviennent directement de la Fédération de l’UPA-Estrie. L’UPA-Estrie est maître d’œuvre du projet et sera responsable de l’installation des pancartes et des activités de sensibilisation auprès des producteurs agricoles. Les affiliés de l’UPA-Estrie (syndicats de base et syndicats spécialisés) participent activement au projet, étant impliqués dans le financement du projet et dans la coordination des activités locales.

Le projet d’identification volontaire de puits en milieu agricole jouit aussi d’un appui financier du gouvernement du Québec, pour un montant total de 30 000 $. Le ministère de l’Environnement contribue 15 000 $ au financement du projet, et la Direction régionale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation investie aussi 15 000 $.

Le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec, par le biais du programme agroenvironnemental de la Fédération de l’UPA-Estrie, apporte aussi un soutien financier au projet. Le Club agroenvironnemental de l’Estrie participe également au projet, par le recrutement de fermes participantes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires