Lassonde accroît ses ventes de 7,5 % au premier semestre

Rougemont (Québec), 26 juillet 2002 – Pour le deuxième trimestre terminé le 29 juin 2002, Industries Lassonde a enregistré des ventes de 69,0 millions $, en hausse de 4,0 % sur celles de la période comparable de l’exercice précédent, qui totalisaient 66,3 millions $. Le bénéfice avant intérêts, impôts et
amortissements (BAIIA) s’est établi à 3,7 millions $, alors qu’il était de 6,5
millions $ pour le deuxième trimestre de 2001. Cette baisse reflète

principalement les coûts de la réorganisation des activités de distribution de
la filiale Beijing Seanoble, en Chine. Le bénéfice d’exploitation est passé à
1,4 million $, comparativement à 4,1 millions $ pour le deuxième trimestre de
l’exercice précédent. Le bénéfice net s’est établi à 724 000 $, soit 0,11 $
par action, comparativement à 2,2 millions $ ou 0,33 $ par action pour la
période comparable de 2001.

Nous avons poursuivi notre croissance au Canada au deuxième trimestre, où
les ventes ont augmenté de 8,2 % grâce à notre présence accrue dans le marché
et aux retombées de nouveaux produits. Toutefois, les difficultés de
distribution de notre filiale en Chine, dont les ventes représentent moins de
10 % de notre chiffre d’affaires, ont freiné la progression des ventes
consolidées et fait baisser le bénéfice net de la période. A la fin de 2001,

nous avions entrepris de réorganiser les activités de cette filiale et décidé
d’acquérir notre distributeur dans ce marché. Cette acquisition est en voie
d’être complétée. Compte tenu de l’accueil favorable que les consommateurs
chinois continuent de démontrer à l’égard de nos produits et de la bonne
marche des activités de production de cette filiale, nous avons tout lieu de
croire qu’avec un système de distribution mieux adapté à la nouvelle réalité
de ce marché, cette filiale devrait augmenter progressivement ses ventes.
Notre objectif est de retrouver la rentabilité au cours du prochain exercice.

Au Canada, les principaux facteurs d’accroissement des ventes auront été
la pénétration du segment des grandes chaînes de produits d’alimentation avec
les gammes de marque Allen’s, qui continuent de gagner l’intérêt des
consommateurs ontariens – la progression des marques privées dans tous les

marchés, notamment dans les jus et boissons de fruits prêts-à-boire – les
retombées croissantes de l’entente de licence établie à la fin de l’été 2001
avec Sunkist Growers, Inc., en vertu de laquelle Lassonde fabrique et
commercialise des jus et boissons de fruits prêts-à-boire sous la marque
Sunkist pour le marché de l’Est du Canada – et dans une moindre mesure, la
mise en marché d’une nouvelle gamme de produits OASIS en juin 2002, soit les
sorbets OASIS.

Pour les six premiers mois de 2002, les ventes consolidées se sont
accrues de 7,5 % pour atteindre 134,8 millions $, sous l’impact d’une
croissance de 10,9 % des ventes au Canada, tandis que le chiffre d’affaires de
la filiale Beijing Seanoble a diminué. Ce recul des ventes et les coûts de la
réorganisation de cette filiale ont fait baisser le bénéfice avant intérêts,
impôts et amortissements (BAIIA), qui a totalisé 8,8 millions $,
comparativement à 11,8 millions $ pour le premier semestre de 2001. La Société
a continué de pratiquer un contrôle rigoureux de ses coûts et dépenses à tous
les niveaux. Quant au bénéfice d’exploitation, il s’est établi à
4,4 millions $, alors qu’il était de 7,2 millions $ pour la période comparable
de l’exercice précédent. Le bénéfice net est passé à 2,5 millions $ ou 0,37 $
par action, comparativement à 3,4 millions $ ou 0,50 $ par action pour les six
premiers mois de 2001.

Pour le deuxième trimestre, les fonds autogénérés ont atteint 2,7
millions $, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement.
La Société a investi 4,9 millions $ dans des immobilisations pendant les six
premiers mois de l’exercice, dont 2,6 millions $ au cours du deuxième
trimestre, principalement dans de l’équipement d’emballage afin de continuer
d’innover et de faire face à la croissance.

Au 29 juin 2002, le fonds de roulement s’établissait à 41,5 millions $,
soit un ratio de 1,92 :1, comparativement à 45,7 millions $ pour un ratio de
2,0 :1 au terme de l’exercice 2001. Depuis le début de 2002, la Société a
remboursé de la dette pour un montant de 3,8 millions $, et a accru son
encaisse qui totalisait 14,2 millions $ au 29 juin 2002, contre 8,1 millions $
au terme du deuxième trimestre de 2001.

La dette à long terme s’établissait à 17,1 millions $ au 29 juin 2002.
L’avoir des actionnaires est demeuré relativement stable à 89,4 millions $. Le
coefficient d’endettement à long terme sur les capitaux propres s’est établi à
0,19 :1, comparativement à 0,18 : 1 à la fin du précédent exercice.

Versement du dividende

Un dividende trimestriel de 0,09 $ par action sera versé le 16 septembre
2002 à tous les actionnaires inscrits en date du 23 août 2002.

Changement à la direction

Conformément à son plan de retraite, monsieur Jean-Paul Barré quitte la
présidence de la Société et demeure vice-président du conseil
d’administration, tout en étant conseiller auprès de la direction. A ce titre,
M. Barré sera chargé de mandats spéciaux où ses connaissances et son
expérience reconnues continueront d’être mises à profit. Le président du
conseil et chef de la direction, M. Pierre-Paul Lassonde, assurera également
la fonction de président de la Société. Rappelons par ailleurs que la Société
est un holding dont les principales filiales ont chacune à leur tête un
président-directeur général relevant du président des Industries Lassonde.

Perspectives

Nous prévoyons réaliser une croissance satisfaisante au cours du prochain
trimestre dans nos activités au Canada à la faveur, entre autres,
d’innovations telles que les nouveaux emballages pour la gamme des jus OASIS,
qui séduiront les consommateurs et des efforts soutenus de notre équipe de
vente. Par ailleurs, notre filiale en Chine devrait commencer progressivement
à recueillir les retombées de sa réorganisation et d’un programme de réduction
des coûts. Dans l’ensemble, nos perspectives sont favorables et nous inspirent
confiance quant à une bonne performance future.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Industries Lassonde inc.

http://www.lassonde.com/

Commentaires