Lassonde annonce les résultats de son 3e trimestre

Rougemont (Québec), 31 octobre 2002 – Industries Lassonde annonce des ventes de 67,5 millions $ pour son troisième trimestre clos le 28 septembre 2002, montrant un léger recul sur celles de la période comparable de 2001, qui
totalisaient 68,8 millions $. La Société a dégagé UN BENEFICE AVANT INTERETS,
IMPOTS ET AMORTISSEMENTS (BAIIA) de 5,6 millions $, par rapport à
7,5 millions $ pour le troisième trimestre de 2001. Le bénéfice d’exploitation
s’est établi à 3,1 millions $, alors qu’il était de 5,1 millions $ pour le

troisième trimestre de l’exercice précédent. Quant au bénéfice net, qui tient
compte aussi d’un montant d’impôts sur les bénéfices de près de 2 millions $,
il est passé à 860 000 $, soit 0,13 $ par action, comparativement à
3,1 millions $ ou 0,46 $ par action pour la période comparable de 2001. Tel
que prévu, ces baisses sont entièrement attribuables aux activités de la
filiale, Beijing Seanoble, en Chine.

Au cours du troisième trimestre, Lassonde a réalisé une performance
soutenue en Amérique du Nord, alors que sa filiale en Chine n’a pas atteint
ses objectifs; néanmoins, la rationalisation effectuée depuis juin 2002 a
permis de réduire relativement sa perte dans un contexte de marché qui demeure
difficile.

Au Canada, les produits de marques Sunkist(1) et Allen’s(1) ont connu une
bonne progression au cours du trimestre. Tous les marchés géographiques de la

Société ont bien performé; au terme des neuf premiers mois, les ventes au
Québec correspondaient à 55 % de son chiffre d’affaires, contre 57 % à
pareille date en 2001 et 59 % en 2000, alors que le marché ontarien
représentait 36 % de ses ventes totales, contre 33 % en 2001 et 29 % en 2000.
Ainsi, Lassonde se rapproche progressivement de son objectif de réaliser un
chiffre de ventes relativement équivalent dans ces deux marchés. De plus, la
Société a accru ses ventes dans les Provinces Maritimes qui représentent
maintenant 5 % de son chiffre d’affaires, ainsi que dans l’Ouest canadien qui
comptait pour 2 % de ses ventes au 28 septembre 2002. Par ailleurs, soulignons
le bon accueil de la part des consommateurs aux nouveaux contenants « Prisma »,
pour la gamme Oasis en format de 960 ml.

LES RESULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS DE 2002 ont été affectés par la
situation des activités en Chine. En effet, malgré une hausse des VENTES
CONSOLIDEES de 4,2 % qui les a fait passer à 202,3 millions $ grâce à une

croissance de 6,7 % des ventes au Canada, LE BENEFICE AVANT INTERETS, IMPOTS
ET AMORTISSEMENT (BAIIA) s’est établi à 14,3 millions $, comparativement à
19,4 millions $ pour les neuf premiers mois de 2001. LE BENEFICE
D’EXPLOITATION a totalisé 7,5 millions $, alors qu’il était de 12,2 millions $
pour la période comparable de l’exercice précédent. LE BENEFICE NET a été de
3,4 millions $ ou 0,50 $ par action, comparativement à 6,4 millions $ ou
0,96 $ par action pour les neuf premiers mois de 2001.

Pour le troisième trimestre, LES FONDS AUTOGENERES ont atteint
3,0 millions $, avant la variation des éléments hors caisse du fonds de
roulement. La Société a investi 15,5 millions $ dans des IMMOBILISATIONS
pendant les neuf premiers mois de l’exercice, dont 10,5 millions $ au cours du
troisième trimestre dans l’acquisition des actifs de deux sociétés – soit
BIDEHANG GROUP, distributeur de ses produits en Chine et GOLDEN TOWN APPLE
PRODUCTS LIMITED, société ontarienne spécialisée dans la transformation de la
pomme – ainsi que dans de l’équipement de fabrication pour des nouveaux
emballages afin de diversifier l’offre.

Au 28 septembre 2002, LE FONDS DE ROULEMENT était de 35,8 millions $,
soit un ratio de 1,61 :1, comparativement à 45,7 millions $ pour un ratio de
2,0 :1 au terme de l’exercice 2001.

PENDANT LES NEUF PREMIERS MOIS DE L’EXERCICE, Lassonde a accru son
ENCAISSE, qui totalisait 20,4 millions $ au 28 septembre 2002, contre
14,9 millions $ au terme du troisième trimestre de 2001. Cette amélioration
sensible de l’encaisse reflète bien les fonds générés par les activités de la
Société en Amérique du Nord. Lassonde compte terminer l’exercice au
31 décembre 2002 avec un niveau limité d’endettement à court terme.

Depuis le début de 2002, la Société a remboursé de la dette pour un
montant de 4,4 millions $. Par ailleurs, elle a contracté deux emprunts à taux
variables au troisième trimestre pour un montant de 6,0 millions $, afin de
financer ses immobilisations.

LA DETTE A LONG TERME s’établissait à 22,2 millions $ au 28 septembre
2002. L’AVOIR DES ACTIONNAIRES est demeuré relativement stable à
90,4 millions $. LE COEFFICIENT D’ENDETTEMENT A LONG TERME SUR LES CAPITAUX
PROPRES s’est établi à 0,25 :1, comparativement à 0,18 :1 à la fin de 2001.

Versement du dividende

Un dividende trimestriel de 0,09 $ par action sera versé le 13 décembre
2002 à tous les actionnaires d’Industries Lassonde inc. inscrits en date du 22
novembre 2002.

Acquisitions complétées au troisième trimestre

Dans le cadre de la réorganisation de ses activités en Chine, tel qu’elle
l’avait déjà annoncé, Lassonde avait entrepris d’acquérir un distributeur,
soit la société BIDEHANG GROUP. Cette acquisition a été complétée le
4 septembre 2002 et prend effet à compter du 1er janvier 2002.

Par ailleurs, le 19 septembre 2002, la filiale A. Lassonde inc. a acquis
certains des éléments d’actif de GOLDEN TOWN APPLE PRODUCTS LIMITED, une
société active dans la transformation de la pomme et implantée dans la Baie
Géorgienne, en Ontario, une région à forte production de pommes. Cette
entreprise rentable et dynamique, qui comptait Lassonde parmi ses clients,
ajoutera quelque 10 millions $ de ventes sur une base annuelle au chiffre
d’affaires de la Société et présente un potentiel intéressant de synergies.

Activités en Chine

Compte tenu de son immense marché, la Chine présente un potentiel
intéressant; par ailleurs, la Société y est présente depuis sept ans et sa
marque ROUGEMONT (Rumeng) jouit d’une bonne notoriété et de prestige.
Cependant, Lassonde subit une compétition féroce de la part de ses concurrents
locaux, dans un marché qui de surcroît est en déflation. Présentement, l’offre
dépasse la demande, entraînant des pertes ponctuelles pour cette filiale.
Toujours confiante dans l’avenir du marché des jus en Chine, Lassonde
International a retenu les services d’une banque internationale
d’investissement dans le but d’évaluer les avenues possibles pour ses
activités dans ce marché en développement.

Perspectives

Au quatrième trimestre, Lassonde devrait poursuivre sa croissance dans le
marché nord-américain, appuyée entre autres par un marketing dynamique et de
nouvelles campagnes de publicité, notamment pour les produits de marque
Sunkist(1) dans l’Est du Canada et les produits de marque CANTON au Québec.
« Nous demeurons très confiants dans l’avenir de Lassonde », a indiqué la
direction.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Industries Lassonde inc.

http://www.lassonde.com/

Commentaires