Le bio : meilleur ou moins mauvais pour la santé ?

France, 31 octobre 2002 – S’il n’est pas scientifiquement établi que les produits bio améliorent la santé, peut-être sont-ils moins susceptibles que les aliments traditionnels d’avoir des effets négatifs sur cette dernière…

En attendant le rapport officiel de l’Agence française de Sécurité sanitaire des Aliments, qui devra émettre des recommandations précises sur le sujet, une étude menée sur la tomate par une équipe de l’INSERM fait planer une forme de doute sur l’intérêt du bio pour la santé.

Patrick Borel, de l’unité INSERM 476, a évalué le statut antioxydant de vingt volontaires avant et après qu’ils aient été soumis à un régime comportant 100g par jour de tomates fraîches bio. Or, il semble bien qu’il n’y ait pas de différences significatives entre ces vingt volontaires et un groupe contrôle qui avaient reçu des tomates ordinaires. Patrick Borel y voit un point positif : «La probabilité de toxicité vitaminique due à des apports excessifs est inexistante pour les aliments bio.»

Certes ! Mais en ce qui concerne les taux de pesticide, soulignons que ces derniers sont en général bien plus bas dans les fruits et légumes provenant de l’agriculture biologique. Alors si les aliments bio ne permettent pas d’allonger l’espérance de vie, au moins pourraient-ils avoir le mérite de ne pas… la raccourcir.

Source : Destination Santé

Commentaires