Le discours du Trône réitère l’engagement à l’égard du Canada rural

Ottawa (Ontario), 3 octobre 2002 – Le gouvernement du Canada continue à apporter aux Canadiens et aux Canadiennes des régions rurales les outils qui leur sont nécessaires pour bâtir des collectivités viables.

L’honorable Andy Mitchell (Développement rural) (Initiative fédérale du développement économique du Nord de l’Ontario) a déclaré que le discours du Trône annonce des investissements stratégiques qui assureront un avenir plus reluisant à la population des régions rurales et éloignées du Canada.

« Notre but est de bâtir un Canada rural viable » a déclaré M. Mitchell. « Les collectivités dynamiques sont vitales à notre bien-être, et elles font du Canada rural un endroit exceptionnel pour travailler, vivre et élever une famille. Si notre nation veut prospérer, il faut absolument que ses deux composantes, urbaine et rurale, soient solides. »

Dans sa réponse au discours du Trône, le premier ministre a souligné l’importance d’une approche équilibrée qui, a-t-il dit, fera de nous une société qui favorise le développement rural.

Le discours du Trône renforce de plusieurs façons l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard des collectivités rurales et éloignées :

  • Mettre en oeuvre le Cadre stratégique pour l’agriculture et les mesures connexes comme une des principales priorités du gouvernement, afin de renforcer et d’aider les collectivités rurales.
  • S’engager à travailler afin de régler les différends commerciaux sur le bois d’oeuvre et l’agriculture.
  • Prendre des mesures pour concourir à la création de projets ruraux d’importance comme le développement de la baie de Voisey et le gazoduc du Nord.
  • Établir un programme d’infrastructure s’étendant sur une période de dix ans de façon à permettre la mise en oeuvre d’initiatives stratégiques à long terme qui sont essentielles à la compétitivité et à la croissance soutenue.
  • Travailler de concert avec les collectivités, les pouvoirs provinciaux et territoriaux ainsi que le secteur privé pour promouvoir le développement social et économique de façon à ce que les peuples autochtones puissent « pleinement contribuer à façonner le pays. »
  • Renouveler l’Initiative de partenariats en action communautaire pour donner aux collectivités les outils nécessaires à la planification et à la mise en oeuvre de stratégies locales visant à réduire le phénomène des sans-abri.
  • Cibler les activités de développement régional pour mieux répondre aux besoins de l’économie du savoir et relever les défis particuliers des collectivités urbaines, rurales et nordiques du Canada.

    « Les collectivités rurales et éloignées font face à des défis particuliers qui réclament souvent des solutions novatrices, et le gouvernement du Canada continuera à soutenir la recherche de ces solutions, » a ajouté M. Mitchell.

    Il est possible de consulter une version électronique du discours du Trône à l’adresse : www.sft-ddt.gc.ca/sft.htm

    Commentaires