Le Ministre Thibault annonce des fonds pour l’industrie des fruits de mer

Ottawa (Ontario), 17 octobre 2002 – Les associations de l’industrie canadienne des fruits de mer ont maintenant accès à une aide financière et à des services pour promouvoir l’excellence de leurs produits à l’échelle mondiale.

Des fonds de 600 000 dollars seront offerts cette année dans le cadre d’un programme de soutien à long terme des exportateurs de produits de la mer du Canada.

Le ministre des Pêches et Océans, M. Robert Thibault, en a fait l’annonce aujourd’hui au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief.

L’aide financière s’applique aux activités de commercialisation à long terme par le biais de programmes visant à maintenir ou à accroître les ventes de produits agricoles et alimentaires, de produits de la mer et de boissons sur les marchés nationaux ainsi que les investissements et les emplois dans le secteur.

« Cette aide permettra à l’industrie canadienne des produits de la mer d’élaborer des stratégies à long terme afin de se tailler une niche sur les marchés importants, a souligné M. Thibault. Nous aidons nos transformateurs à convaincre les consommateurs du monde entier que les poissons et fruits de mer canadiens sont parmi les meilleurs qui soient. »

« Étant donné que les consommateurs des marchés internationaux deviennent de plus en plus exigeants, nous devons continuer de faire en sorte que le Canada soit reconnu comme le chef de file de la production d’aliments salubres et de haute qualité, selon des pratiques respectueuses de l’environnement, a ajouté M. Vanclief. Cet argent aidera l’industrie canadienne des produits de la mer à faire valoir ses avantages concurrentiels et à demeurer à l’avant-garde du marché mondial. »

Les fonds affectés à cette initiative proviennent du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA), une politique nationale intégrée et à long terme ayant pour but d’aider le secteur agricole canadien à mieux répondre aux demandes de plus en plus exigeantes des consommateurs et à faire face à une concurrence mondiale de plus en plus vive. En juin, M. Vanclief a annoncé l’octroi d’une aide financière additionnelle dans le cadre du CSA pour appuyer les efforts de développement des marchés des industries canadiennes de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des produits de la mer. Cette annonce fait partie d’un investissement gouvernemental de 5,2 milliards de dollars dans le secteur.

« L’industrie des produits de la mer est heureuse de se joindre aux autres exportateurs d’aliments qui participent aux programmes de développement des marchés du Canada, a déclaré Mme Christina Burridge, directrice exécutive du groupe BC Food Alliance et membre du Conseil canadien de commercialisation agroalimentaire. M. Vanclief a fait preuve de leadership en incorporant les produits de la mer dans les éléments internationaux du CSA de façon à unifier l’industrie alimentaire. Nous exportons 85 pour cent de nos produits et devons composer nous aussi avec de nombreux obstacles à la vente sur des marchés mondiaux de plus en plus compétitifs. »

La responsabilité fédérale de l’industrie des produits de la mer est partagée entre le ministère des Pêches et Océans, qui réglemente et gère les pêches canadiennes, et AAC, qui fournit une aide au développement des marchés d’exportation d’un large éventail de produits alimentaires et de boissons du Canada, y compris les poissons et fruits de mer.

La salubrité et la qualité supérieure des produits de la mer canadiens sont reconnues dans plus de 80 pays. Le Canada a exporté pour 4,2 milliards de dollars de produits du poisson l’an dernier, ce qui en fait le sixième plus gros exportateur mondial à ce titre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)

http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires