Légère baisse du coût de la moulée pour porcs

Les prix des moulées pour porcs devraient continuer à être élevés selon le plus récent feuillet Tendance des prix du porc et des aliments et prévision des compensations ASRA en production porcine, publié par le Centre de développement du porc (CDPQ). Les données étaient à jour le 20 juillet dernier.

Si l’on compare les années complètes de 2011 et 2010, les prix du maïs et du soya seraient respectivement de 51% et de 9% plus élevés cette année comparativement à l’an dernier. Les moulées pour truies, porcelets et porcs seraient respectivement de 25, 15 et 22% plus élevées. Ceci est en grande partie dû à la hausse du prix du maïs, mais aussi à la hausse du prix du soya, explique l’agroéconomiste Michel Morin, du CDPQ.

Les prix des moulées sont élevés depuis l’automne dernier. Après une légère baisse, le prix a remonté. Cet été, les prix des moulées resteront élevés en raison des tendances saisonnières dans le prix des grains. Les prix devraient par la suite fléchir légèrement, mais rester quand même élevés.

En 2012, le prix du maïs devrait être de 44% plus élevé qu’en 2010, soit un peu plus faible qu’en 2011. De son côté, le soya est prévu à 8% plus élevé que 2010, soit 1% de moins qu’en 2011. En conséquence, si les prévisions des économistes sont précises, les moulées pour porcs seront un peu moins dispendieuses en 2012 qu’en 2011. Ainsi, elles devraient être respectivement de 21, 19 et 13% plus élevées qu’en 2010 pour les moulées pour truies, porcelets et porcs.

Prix du porc

Le prix du porc pour l’année 2011 devrait être de 11% supérieur à 2010, année de référence pour ce nouvel outil lancé à la fin de l’hiver, soit 1,59$ du kg contre 1,43$ en 2010. Pour 2012, les économistes du CDPQ prévoient un prix du porc semblable à 2011.

Prévisions ASRA

En raison d’un prix du porc qui demeure élevé et d’un prix des grains qui fléchira légèrement, la compensation de l’ASRA devrait diminuer légèrement, en passant de 9,21 à 8,24$ par porc. «Je dois ajouter un bémol, précise Michel Morin. Nous avons fait notre évaluation avec un porc de 97 kg. Or, on sait que ce chiffre changera.» Avec la nouvelle convention, les porcs livrés seront plus lourds.

Vos chiffres

L’outil est disponible gratuitement pour les producteurs du Québec et leurs conseillers sur document Excel (xls). Il vous permet d’y insérer vous propres données pour les prix des grains ou des moulées. Ceux-ci varient en effet d’un producteur à l’autre.

«L’objectif premier de ce feuillet était de fournir un outil d’aide à la budgétisation, explique Michel Morin. De plus en plus, les institutions financières demandent des budgets prévisionnels par mois et par trimestre. Ça facilite le travail du conseiller. De son côté, le créancier a une méthode uniforme de calcul du budget pour tous les producteurs.»

Il est possible de recevoir le feuillet Tendance des prix du porc et des aliments et prévision des compensations ASRA en production porcine par courriel. Il est publié par le CDPQ à tous les trois à quatre mois. Contactez Sylvie Nicole.
Téléphone: 418 650-2440
Courriel: [email protected]

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires