Les agriculteurs parmi les plus pessimistes pour 2003

Toronto, 19 décembre 2002 – Le plus récent indice trimestriel des attentes des petites et moyennes entreprises (PME) de la FCEI démontre que la confiance des chefs d’entreprise frôle toujours des sommets historiques. L’indice (selon lequel
1988=100), qui témoigne des attentes des propriétaires de PME relativement à la performance de leur entreprise au cours de la prochaine année, a légèrement progressé pour s’établir à 110,1 en décembre, comparativement à 109,3 en septembre.

Pour 2003, 53 pour cent des chefs de PME escomptent une performance un peu ou beaucoup plus solide d’ici 12 mois, tandis que 11 pour cent seulement s’attendent à des résultats plus faibles. Les 36 pour cent qui restent estiment que la situation devrait demeurer stable. Pour 2002, 43 pour cent des répondants au sondage affirment que leur entreprise affiche une performance plus forte qu’au même trimestre en 2001, 33 pour cent obtiennent des résultats à peu près équivalents et 24 pour cent disent connaître des résultats plus faibles. Ces résultats sont légèrement plus positifs que ceux du sondage d’il y a trois mois. Par conséquent, le Baromètre trimestriel des affaires est passé à 110,1 en décembre, comparativement à 109,3 en septembre (1988=100).

Pour ce qui est du commerce de détail, les commerçants les plus optimistes se retrouvent dans les secteurs de la vente de meubles, de la quincaillerie, de la vente de produits pharmaceutiques et de l’alimentation. Les moins optimistes sont dans les secteurs commerciaux liés au transport, notamment le commerce d’automobiles. Les chefs d’entreprise les plus pessimistes sont dans le secteur de l’agriculture et de la construction.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI)

http://www.fcei.ca/

Commentaires