Les formulaires de demandes pour les avances printanières bientôt disponibles

OTTAWA, le 14 mars 2000 – Les formulaires de demande du nouveau Programme d’avances de crédit printanières (PACP) seront disponibles à compter du 24 mars.







Le gouvernement du Canada a mis une somme de 2,3 milliards de dollars à la disposition des agriculteurs depuis décembre 1998 et s’est engagé à assurer l’avenir de l’agriculture canadienne et des collectivités rurales.


Dans le cadre du nouveau programme, les producteurs seront admissibles à un prêt sans intérêt d’au plus 20 000 dollars. Les agriculteurs qui présentent une demande d’aide doivent également participer au programme d’assurance-récolte ou à un autre programme offrant une protection analogue dans les cas où un programme d’assurance-récolte provincial n’est pas disponible.

Les producteurs pourront se procurer les demandes à la plupart des silos-élévateurs à blé et à orge dans la zone relevant de la Commission canadienne du blé (CCB), ou en s’adressant à l’Agricultural Commodity Corporation en Ontario ou aux associations de producteurs participantes dans le cas des autres cultures.

Les modalités de fonctionnement du PACP seront semblables à celles du Programme de paiement anticipé (PPA). Le PACP offre donc la même couverture que celle du PPA et s’étend à tous les types de production. L’aide consentie aux producteurs dans le cadre du PPA prend la forme de prêts garantis par le gouvernement du Canada et est administrée par les groupements de producteurs locaux et la CCB.

Agriculture et Agroalimentaire Canada signera des accords avec la CCB et les groupements de producteurs qui administrent le programme afin de garantir les fonds empruntés pour le versement des avances aux producteurs. Le gouvernement du Canada garantira les prêts et assumera l’intérêt sur l’avance d’au plus 20 000 dollars versée au producteur.

Le gouvernement du Canada a mis une somme de 2,3 milliards de dollars à la disposition des agriculteurs depuis décembre 1998 et s’est engagé à assurer l’avenir de l’agriculture canadienne et des collectivités rurales. Cet engagement contient notamment les mesures suivantes :


  • Des démarches visant à mettre fin aux subventions agricoles qui faussent le jeu des échanges à l’échelle internationale;
  • La réforme du système de transport afin de réduire les coûts des agriculteurs;
  • L’allocation d’une somme additionnelle d’un milliard de dollars, sur une période de deux ans, en plus des 600 millions de dollars qui sont versés annuellement dans le cadre des programmes de protection du revenu agricole.

Pour obtenir d’autres précisions sur le programme, veuillez communiquer avec votre association de producteurs ou avec la CCB.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé

http://www.cwb.ca/

Commentaires