Élevage de la moule dans la baie de Gaspé

Québec (Québec), 25 septembre 2008 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, et la vice-première ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Bonaventure, Mme Nathalie Normandeau, annoncent le versement d’une aide financière de 58 555 dollars à l’entreprise gaspésienne Les Moules Forillon inc., spécialisée dans l’élevage de la moule bleue, pour la réalisation d’un projet ayant trait à l’amélioration de sa productivité.

Le soutien financier consenti par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation servira à couvrir une partie des coûts liés à l’aménagement d’un nouveau lieu de captage de moules dans la baie de Gaspé. L’entreprise y installera 18 filières de collecteurs en 2008 et un nombre équivalent en 2009 en vue d’augmenter sa capacité de captage, étape importante de l’élevage qui consiste à placer des cordages dans la colonne d’eau afin qu’ils soient colonisés par de jeunes mollusques. Pour Les Moules Forillon inc., cet aménagement se révèle essentiel pour répondre efficacement aux besoins d’approvisionnement des deux usines gaspésiennes de transformation de la moule et ainsi accroître sa rentabilité.

« Ce projet va tout à fait dans l’orientation du plan d’action ministériel que j’ai lancé en janvier dernier pour l’industrie des pêches et de l’aquaculture commerciales. Par ces améliorations, l’entreprise pourra accroître sa productivité, continuer d’offrir des produits de qualité aux consommateurs québécois et engendrer des retombées économiques d’importance pour la région », a précisé le ministre Lessard.

« L’intervention financière gouvernementale à l’appui de l’entreprise Les Moules Forillon inc. favorise la poursuite du développement de l’industrie maricole québécoise qui fait partie d’une des voies privilégiées par le gouvernement du Québec pour diversifier l’économie des régions maritimes du Québec, dont la Gaspésie », a indiqué la ministre Nathalie Normandeau.

L’aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation permettra également à l’entreprise d’améliorer l’équipement de son parc maricole, de façon à obtenir un meilleur rendement et une plus grande productivité.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires