L’indice du prix des marchandises agricoles augmente en février

Montréal (Québec), 8 mars 2006 – En février l’indice des prix des marchandisesde BMO Groupe financier a accusé une deuxième baisse mensuelle consécutive,reculant de 3,3 % pour s’établir à 198,0 (1993=100). Cette baisseest principalement attribuable à une chute des prix de l’énergie, mais a étéatténuée par un gain du sous-indice des métaux et minéraux. Les deux autresgroupes de marchandises mesurés par l’indice, les produits forestiers etl’agriculture, ont affiché peu de variation.

« Les marchés des marchandises devraient rester forts en 2006, ne reculantque peu par rapport aux niveaux record enregistrés en 2005 », a déclaré EarlSweet, économiste en chef adjoint, BMO Groupe financier. « Il s’agiraittoutefois d’une importante perte d’élan de l’indice, étant donné qu’il aenregistré depuis trois ans un taux de croissance moyen de 21 %. »

Le sous-indice de l’agriculture a augmenté de 0,8 %, alors que le blé, le mais et le canola se sont raffermis en raison des craintes de sécheresse dans d’importants secteurs agricoles américains. Par contre, le prix du soja asouffert des bonnes perspectives de récolte en Amérique du Sud.

« Les prix agricoles ont progressé modérément au cours des douze derniersmois, a déclaré M. Sweet. Nous prévoyons que les prix fléchiront au cours dela prochaine année, mais le faible niveau des stocks mondiaux par rapport à laconsommation devrait leur donner un certain soutien. »

Parmi les groupes mesurés, le sous-indice du pétrole et du gaz a accuséune vive baisse pour un deuxième mois consécutif, soit de 8 %. Les prix du gaznaturel ont particulièrement contribué à ce recul, bien que les cours dupétrole brut aient aussi diminué par rapport à la moyenne enregistrée enjanvier.

Malgré le retour à des températures plus froides au cours de la secondequinzaine de février, l’hiver a été beaucoup plus doux que la moyenne dans lesprincipales régions d’Amérique du Nord où on se chauffe, a déclaré M. Sweet.Par conséquent le prélèvement sur les stocks de gaz naturel a été bieninférieur à la normale, ce qui fait que les stocks de fin d’hiver atteindrontvraisemblablement un sommet sans précédent. Cette situation devrait continuerà exercer des pressions à la baisse sur les cours du gaz naturel dans les moisà venir. » M. Sweet a en outre fait observer que bien que le prix moyen dupétrole ait diminué en février, il a été très volatil, reflétant la grandefluctuation des préoccupations au sujet de la sécurité de l’offre dans despoints chauds géopolitiques tels que l’Iran et l’Irak.

En février, le sous-indice des métaux et minéraux a augmenté de 3,5 %pour ainsi poursuivre son ascension. Des gains ont été constatés tant dans lesmétaux précieux que dans les métaux de base. « L’or a été soutenu en partie parles préoccupations géopolitiques tandis que les inquiétudes relatives àl’offre et le renforcement de la demande ont stimulé les métaux de base, selonM. Sweet. Le faible niveau des stocks, la vigoureuse demande soutenue et lacroissance limitée de la production à court terme devraient bien soutenir lesprix en 2006. »

Le sous-indice des produits financiers n’a diminué que légèrement aucours du mois, en baisse de 0,4 % après trois hausses mensuelles consécutives.La stabilité relative du sous-indice découle de mouvements de composantes clésqui se neutralisent, c’est-à-dire la chute des prix des produits du bois et lahausse des prix de la pâte commerciale. Les prix du papier sont restésstationnaires, mais les producteurs de papier journal s’attendent à desaugmentations de prix en mars.

« En perspective, le ralentissement prévu de la construction domiciliaireen Amérique du Nord devrait maintenir les prix des produits du bois sur unetendance à la baisse en 2006, a déclaré M. Sweet. Les prix des pâtes etpapiers se maintiendront vraisemblablement mieux en terme relatif pourrefléter en grande partie les réductions de capacité de production. »

    Indice des prix des marchandises de BMO Groupe financier, février 2006    ————————————————————————-                  Niveau de février    Variation en pourcentage par rapport à                        2006                   (1993 égal à 100)     un mois plus tôt    un an plus tôt    ————————————————————————-    Ensemble des     marchandises        198,0                 -3,3               15,4    ————————————————————————-    Pétrole et gaz       357,7                 -8,0               26,6    ————————————————————————-    Métaux et minéraux   205,0                  3,5               30,1    ————————————————————————-    Produits forestiers  121,2                 -0,4               -5,1    ————————————————————————-    Agriculture          102,3                  0,8                2,6    ————————————————————————-

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de Montréal
http://www.bmo.com/francais/index.html

Commentaires