L’Union paysanne appuie ceux qui luttent pour conserver l’usine d’Agropur à Chambord

Saint-Germain-de-Kamouraska (Québec), 15 novembre 2002 – Le président de l’Union paysanne, Roméo Bouchard, de passage dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean pour les audiences du BAPE sur l’industrie porcine, s’est rendu à Chambord pour donner un appui de l’Union paysanne au maire de Chambord, M. Bruno Laroche, qui tient le phare avec les citoyens et les producteurs devant l’usine fortifiée d’Agropur.

L’Union paysanne estime que les citoyens de Chambord et les producteurs de lait de la région sont victimes de la concentration des entreprises laitières par les institutions qu’ils avaient eux-mêmes créé pour les défendre : les coopératives agricoles et la gestion de l’offre par leur fédération syndicale.

L’Union paysanne croit que l’occupation du territoire et le développement régional doivent redevenir un critère prioritaire pour les coopératives et les syndicats spécialisés, de sorte que l’agriculture et l’agroalimentaire puissent demeurer une base de l’économie régionale et locale. Des quotas devraient être réservés pour la production et la transformation régionale du lait.

L’Union paysanne invite tous les citoyens du Québec à appuyer les pressions qu’exercent les gens du Saguenay-Lac-St-Jean sur Agropur, afin que cette usine, payée par les producteurs laitiers de la région et une subvention de 4 millions du Gouvernement québécois, leur soit remise pour qu’ils puissent y redémarrer des activités de transformation du lait. Les principaux produits d’Agropur sont les produits Natrel, Quebon et Yoplait.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union Paysanne

http://www.unionpaysanne.com/

Commentaires