Mise en marché du sirop d’érable : la Fédération des producteurs acéricoles obtient gain de cause

Longueuil (Québec), 12 décembre 2002 – La Fédération des producteurs acéricoles du Québec peut reprendre les actifs et le contrôle des inventaires de sirop d’érable qui étaient sous la responsabilité du Regroupement pour la commercialisation des produits de l’érable du Québec (RCPEQ). Ainsi vient de
trancher la Cour supérieure dans une décision qui ordonne la dissolution de
cet organisme et la liquidation de ses avoirs.

« Nous sommes très heureux de ce jugement, a commenté le président de la
Fédération, M. Pierre Lemieux. Nous pourrons retourner à nos membres, sous
forme de liquidité, une part importante des quelque 20 millions $ d’actifs du
RCPEQ. Nous pourrons également reprendre en main la mise en marché complète de
nos produits, de l’entaille jusqu’à la promotion, en passant par le contrôle
de la qualité et le développement des marchés ».

Rappelons qu’il y a deux ans, les producteurs de sirop d’érable du Québec
avaient demandé à leur Fédération qu’elle se retire du RCPEQ, estimant que ce
regroupement n’était plus du tout en mesure de rencontrer ses principaux
mandats, soit la gestion des inventaires et le contrôle des prix du sirop
d’érable. Ils ont par la suite créé leur propre agence de vente, si bien que

c’est leur fédération qui assume maintenant ce rôle.

A la Fédération, on se réjouit du dénouement de cet imbroglio qui dure
depuis quelques années et qui faisait obstacle à la prise en main de leurs
propres affaires par les acériculteurs. C’est ainsi, par exemple, que la
décision de la Cour permettra aux producteurs de sirop d’érable de recouvrer
des sommes non payées pour des quantités de sirop livrées lors des récoltes de
1990 et 1991.

Rappelant que cette situation avait porté ombrage à une production
associée aux traditionnels plaisirs des parties de sucre et à la fierté des
Québécois pour un produit emblématique unique au monde, M. Lemieux a émis le
souhait que « la bonne entente revienne parmi tous les intervenants de
l’industrie afin que tous s’impliquent dans son développement harmonieux, si

longtemps espéré et souhaité par les producteurs acéricoles ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs acéricoles du Québec

http://www.maple-erable.qc.ca/

Commentaires