Modulation des aides agricoles suspendues en France

France, 30 mai 2002 – Le Parti socialiste prend acte de la première décision du ministre de l’agriculture, Hervé Gaymard, de suspendre la modulation des aides agricoles et de remettre ainsi en cause une répartition équitable des crédits publics entre agriculteurs.

La modulation des aides agricoles, mise en place en 1999 par Jean Glavany, dans le cadre de l’agenda 2000 de Berlin, est un dispositif de prélèvement sur les aides communautaires directes aux agriculteurs les plus riches (4%). Elle permet le financement des Contrats Territoriaux d’Exploitation (CTE).Ce moratoire constitue donc un frein à la mise en place des CTE, mesure pourtant approuvée par l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et dont le succès est aujourd’hui reconnu.

Cette décision va dans le sens des mesures annoncées par le gouvernement Raffarin, telles que la réduction de 5% de l’impôt sur le revenu, profitant encore une fois aux catégories de la population les plus aisées.

C’est l’occasion de constater les différences entre un programme de gauche dont la priorité est de défendre le plus grand nombre d’agriculteurs et d’apporter son soutien aux petites exploitations et un programme de droite défendant continuellement une agriculture productiviste, la concentration des exploitations et le soutien aux agriculteurs les plus aisés.

Source : News Press

Commentaires