Normes Tier IV: une lutte sous le capot!

Impossible d’y échapper, l’application des normes d’émissions Tier IV Interim pour véhicules agricoles débute en 2011. Deux technologies s’affrontent, les manufacturiers ont choisi leur camp. Avez-vous choisi le vôtre?

À l’aube de l’entrée en vigueur de la dernière phase des normes d’émissions pour équipements agricoles, l’impact de la réglementation et de la technologie sera plus perceptible que jamais. Depuis 15 ans, les émissions de gaz d’échappement pour les véhicules agricoles ont été soumises à trois étapes de réduction de la pollution.

En 2011, la norme Tier IV Interim aura force de loi, d’abord pour les moteurs de 175 à 750 ch. C’est la dernière étape avant la phase finale Tier IV qui débute en 2014. Au final, les émissions seront si «propres» qu’on peut imaginer un tracteur dans un bouchon de circulation qui nettoie l’air vicié ambiant par son moteur!

Ce dernier pas dans la réduction de la pollution est en fait le plus imposant, il requiert des efforts très importants de la part des constructeurs. Pour les trois premières phases, les impacts ont été discrets sur l’opération et le design des tracteurs.

Les constructeurs ont pu se conformer en ajoutant des soupapes au moteur, puis en adoptant la rampe commune d’injection à haute pression et les contrôles électroniques. Toutefois, la dernière marche comporte des impacts plus concrets pour l’utilisateur.

Lisez l’article complet dans la section Machinerie.

Commentaires