Pamela Anderson appelle au boycott de Poulet Frit Kentucky

Octobre 2003 – Pamela Anderson se joint à la PETA (association américaine pour le traitement éthique des animaux) et à Paul McCartney en accusant KFC de mentir sur la manière dont la volaille servie aux clients de ce fast-food est traitée en Amérique. Les poulets seraient ébouillantés vifs et on leur administrerait des drogues pour les faire grossir six fois plus rapidement qu’il y a 50 ans.

Pamela Anderson a affirmé dans une lettre adressée à la maison mère de KFC dont le siège est à Toronto : « Si les gens savaient comment KFC traite ses poulets, ils n’en mangeraient plus. »

La PETA, qui cherche à améliorer les conditions de vie et de mort de ces poulets, avait porté plainte en juillet contre la marque de fast-food qui a toujours réfuté les accusations portées contre elle.

Source : Actustar

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

People for the Ethical Treatment of Animals (PETA)
http://www.peta-online.org/

Commentaires