Partenariat : L’Agence canadienne d’inspection des aliments et l’Institut canadien pour l’inspection des aliments et la réglementation

Ottawa (Ontario), octobre 2002 – Afin d’élargir sa capacité d’inspection et de réglementation des aliments, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) s’est associée à l’Université de Guelph pour créer l’Institut canadien pour l’inspection des aliments et la réglementation (ICIAR).

Pourquoi ce partenariat a-t-il été formé?
Le gouvernement consulte régulièrement la collectivité scientifique pour élaborer des règlements et des directives. À titre d’exemple, et conformément aux recommandations de la Société royale du Canada, le gouvernement crée des partenariats officiels avec les universités qui procèdent à des recherches sur les aliments. L’Université de Guelph, qui compte près de 40 centres et instituts de recherche, est un centre reconnu de recherche et d’enseignement sur l’agroalimentaire, et une des organisations avec lesquelles le gouvernement crée des partenariats. L’ICIAR est un élément d’importance de cette relation.

Qu’est-ce que l’ICIAR?
L’ICIAR est un projet pilote, étalé sur trois ans, administré conjointement par l’ACIA et l’Université de Guelph. Créé en janvier 2000, l’Institut a pour objectif global d’améliorer les programmes de réglementation afin de protéger la santé des êtres humains, des animaux et des végétaux. L’Institut augmente les possibilités de formation, de recherche et de communication relatives à la réglementation des aliments au Canada, y compris les aliments issus de la biotechnologie.

Dans ce qui suit, nous présentons certaines des initiatives de l’ICIAR :
un comité de recherche mixte qui détermine les priorités en matière de recherche et les éventuels projets conjoints
un comité qui s’emploie à trouver des sources de financement de la recherche-développement dans les secteurs privé et public

la chaire de réglementation de l’ACIA pour orienter le soutien au programme de développement du leadership du Collège de médecine vétérinaire de l’Ontario (CMVO) l’emploi, chaque année, d’une trentaine d’étudiants intéressés à effectuer un stage de travail à l’ACIA par l’intermédiaire du programme d’enseignement coopératif de l’université
le soutien au programme de rédaction des étudiants de l’université, SPARK (Students Promoting Awareness of Research Knowledge : étudiant faisant de la sensibilisation aux connaissances scientifiques).

Le programme d’aide aux étudiants diplômés du président de l’ACIA constitue l’un des éléments primordiaux de ce partenariat. Ce programme assure une aide financière aux diplômés qui étudient la biotechnologie dans les domaines de la science environnementale, de la science des aliments, de l’agriculture végétale et de la médecine vétérinaire. Ce programme a été créé à titre de projet pilote étalé sur trois ans en 2000. Trois bourses sont accordées, chaque année, et les bénéficiaires reçoivent 25 000 $ pour deux ans de soutien. Ce programme encourage la collaboration et élargit les possibilités de promotion de carrière pour les étudiants; il aidera aussi à identifier et à former des gens hautement qualifiés, intéressés à travailler à l’ACIA.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

http://www.cfia-acia.agr.ca/

Université de Guelph

http://www.uoguelph.ca/

Commentaires