Plus de 10 000 personnes appuient la Coalition pour un modèle agricole équitable

Longueuil (Québec), 3 mars 2004 – Lancée il y a quelques mois lors de la minirencontre ministérielle tenue à Montréal dans le cadre des négociations de l’OMC, GO5 Coalition pour un modèle agricole équitable, la gestion de l’offre vient d’atteindre le plateau des 10 000 membres… et ça continue de progresser!

Pour M. Laurent Pellerin, porte-parole de la Coalition et président del’Union des producteurs agricoles (UPA), ce 10 000e membre vient confirmer lanécessité d’une telle coalition. « Alors que les négociations de l’OMCconnaissent un ralentissement depuis l’échec de Cancun, il est heureux deconstater que le nombre de membres de notre Coalition continue sans cessed’augmenter, ce qui démontre à quel point ces négociations pourraient avoir unimpact majeur non seulement sur les producteurs et leurs partenairesd’affaires, mais sur une multitude d’organisations et sur la populationquébécoise en général », d’affirmer M. Pellerin.

Une trentaine de députés appuient la Coalition
Parmi les appuis de taille, on retrouve une trentaine de députés fédérauxet provinciaux provenant de différents partis, dont Mme Françoise Gauthier,ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Les efforts de recrutement s’intensifieront au cours des prochainessemaines. Des activités d’information et de sensibilisation seront organiséesdans différentes régions du Québec dont l’Estrie, la Mauricie, le Bas-St-Laurent, l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue et le Saguenay – Lac-St-Jean. Lapremière activité aura lieu le 4 mars à Sherbrooke. Ces événementsregrouperont plusieurs personnalités publiques.

La gestion de l’offre : une solution profitable pour tous
L’objectif premier de la Coalition est de regrouper les intervenants desdivers secteurs d’activités en amont et en aval de la production agricole,provenant de toutes les régions du Québec, et qui sont préoccupés par l’avenirde l’agriculture au Québec et au Canada. De façon concrète, la Coalition viseà soutenir le gouvernement canadien dans les négociations à l’OMC afin qu’ilobtienne un résultat qui préserve la gestion de l’offre comme outil dedéveloppement pour l’agriculture et le secteur alimentaire québécois etcanadien.

Rappelons que les producteurs sous gestion de l’offre (lait, poulets,dindons, oeufs de consommation et d’incubation) planifient leur productionpour répondre aux besoins du marché canadien et éviter les surplus. Grâce àdes mécanismes qui leurs permettent de négocier collectivement des prix sur labase de leurs coûts de production, ils obtiennent un prix plus équitable dumarché et peuvent vivre décemment sans subvention. Cependant, pour que lagestion de l’offre soit efficace, elle doit compter sur une protection auxfrontières pour contrer les importations de produits subventionnés des autrespays. A l’issue des présentes négociations à l’OMC, le Canada se doit depréserver un système de gestion de l’offre efficace, surtout qu’il se déclareincapable d’offrir à ses agriculteurs un soutien financier comparable à sesprincipaux partenaires commerciaux que sont les Etats-Unis et l’Europe.

« Les propositions qui sont demeurées sur la table de négociations del’OMC après Cancun sont inacceptables pour les producteurs québécois etcanadiens sous gestion de l’offre. Elles mettent en péril les fondements d’unmodèle agricole équitable, la gestion de l’offre, qui bénéficie auxproducteurs et à leurs partenaires, qui garantie aux consommateurs desaliments de grande qualité à bons prix, produits près de chez eux et quiépargne les contribuables. Nous demeurerons donc très vigilants tout au coursdes négociations », de conclure Laurent Pellerin.

Ensemble, les quelque 9 172 fermes sous gestion de l’offre au Québecmettent en marché pour plus de 2,3 milliards de dollars de lait, de volailles,d’oeufs d’incubation et d’oeufs de consommation, soit 40 % des recettesagricoles québécoises. Elles procurent avec leurs partenaires transformateursplus de 70 000 emplois directs et indirects.

Pour joindre la Coalition
Les personnes qui désirent en savoir plus sur la gestion de l’offre etl’évolution des négociations à l’OMC, ou qui désirent joindre la Coalition,peuvent le faire en visitant le site de la Coalition pour un modèle agricoleéquitable, la gestion de l’offre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

GO5 Coalition pour un modèle équitable, la Gestion de l’Offre
http://www.go5quebec.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires