Plus de 34 000 $ pour une étude sur le potentiel de produits dérivés du bleuet

Ottawa (Ontario), 7 juin 2002 – Le gouvernement fédéral poursuit son engagement à l’égard des collectivités rurales et éloignées du pays en versant une somme de plus de 540 000 dollars pour la réalisation de 12 projets de développement communautaire d’un bout à l’autre du pays.

La ministre du Travail et députée de Moncton-Riverview-Dieppe, l’honorable Claudette Bradshaw, a annoncé aujourd’hui l’octroi de 34 150 dollars pour la réalisation d’une étude portant sur le potentiel de fabrication de produits du bleuet à valeur ajoutée dans la Péninsule acadienne. Mme Bradshaw en a fait l’annonce au nom du secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell. Ces contributions sont versées dans le cadre du volet partenariat de l’Initiative canadienne pour les collectivités rurales agricoles (ICCRA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC).

La Concertation rurale Centre-péninsule (CRCP) produira un document visant à évaluer le potentiel de la région à l’égard de la transformation de bleuets en sous-produits dérivés. Ce document pourra servir aux résidants qui souhaitent poursuivre le processus visant à renforcer l’autonomie de leur collectivité. Actuellement, la production de bleuets dans la Péninsule acadienne se limite à la cueillette, la congélation et l’exportation. Le projet permettra également aux producteurs de bleuets et aux citoyens de s’impliquer dans le développement durable de ce secteur d’activité dans la région. Le projet favorisera également la création d’emploi et le renforcement de l’économie locale en favorisant l’entrepreneurship au sein du secteur agricole.

La CRCP vise à promouvoir le développement de ressources en explorant les nouvelles possibilités de produits à valeur ajoutée et en mettant sur pied des modèles pouvant être utiles à d’autres secteurs agricoles.

« Ce projet favorisera la croissance du secteur agricole et la diversification économique de la Péninsule acadienne, a déclaré Mme Bradshaw. La région pourra ainsi tirer profit de la création d’emploi et du renforcement de l’économie rurale. »

« Des projets comme celui-ci représentent en fait un bon exemple de solutions qui ont été trouvées au sein même de la collectivité pour mieux relever les défis locaux, a déclaré M. Mitchell. Le travail d’équipe nous permet d’établir un partenariat solide avec les résidants des collectivités rurales et éloignées du Canada. »

L’objectif de l’ICCRA consiste à accroître la viabilité des collectivités rurales agricoles, en particulier celles qui sont touchées par des changements dans le secteur agricole. Le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) y a affecté 9,3 millions de dollars sur trois ans.

Des projets comme la réalisation de cette étude sur le potentiel de produits dérivés du bleuet traduisent les objectifs du Cadre stratégique agricole (CSA) convenus en principe en juin dernier par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture. Le CSA vise à faire du Canada le chef de file mondial en matière de salubrité des aliments, d’innovation et de production respectueuse de l’environnement. Ce cadre vise à élaborer des programmes axés sur les besoins particuliers des agriculteurs et des collectivités rurales, ainsi qu’à aider le secteur à saisir les possibilités économiques.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires