Poursuites contre Agrinove : des enjeux alarmants selon l’UPA de la Beauce

Saint-Georges (Québec), 19 septembre 2002 – Le président de la Fédération de l’UPA de la Beauce, M. Jean-Denis Morin, déplore que l’attaque démesurée intentée par la multinationale Parmalat contre la Coopérative Agrinove de Sainte-Claire pourrait déstabiliser cette entreprise de chez nous et, du même coup, être fort dommageable pour l’économie de la région.

Le représentant de la Fédération de l’UPA de la Beauce se dit préoccupé

par les poursuites intentées par Parmalat contre Agrinove. « En plus des
conséquences négatives que ces poursuites peuvent avoir sur l’avenir de la
coopérative québécoise, sur les emplois dans le secteur et les retombées
économiques, la concentration dans la transformation agroalimentaire nous
inquiète au plus haut point », de déclarer M. Morin.

A titre d’exemple, M. Morin souligne que les conséquences sur les
communautés locales se font trop souvent sentir : le déplacement de la prise
de décisions dans les grands centres, la concentration des lieux de
transformation, ou encore, l’absence de retombées économiques dans la région
productrice de matières premières inquiètent les agriculteurs et
agricultrices.

Le représentant du Syndicat des producteurs de lait de la Beauce, M.
Martin Poulin, renchérit en affirmant que déjà 60% de la production laitière

est transportée et transformée à l’extérieur de la région Chaudière-
Appalaches.

M. Morin s’interroge sur les intentions réelles de la multinationale :
« Si cette multinationale a un minimum de volonté de clarifier la situation, il
y a sûrement diverses avenues à regarder, autres que par les tribunaux. »

« Par contre, si la multinationale veut écraser un petit concurrent de
l’industrie québécoise à coup de millions de dollars et de procédures devant
les tribunaux, elle est sur la bonne voie », affirme M. Jean-Denis Morin.

Rappelons que la coopérative agricole Agrinove a fait le lancement,
récemment, d’une gamme de produits laitiers à partir de lait UHT, procédé qui
permet une conservation prolongée.

La multinationale Parmalat, qui commercialise des produits du même type
ailleurs dans le monde, invoque une violation de sa marque de commerce et de

ses droits d’auteur sur le design des emballages. Elle réclame le retrait
immédiat des produits et la destruction de tous les nouveaux emballages.

La coopérative Agrinove regroupe 930 producteurs laitiers de la région de
Québec et de Chaudière-Appalaches et fournit 200 emplois en région rurale.
Quant à la fédération régionale de l’UPA de la Beauce, elle regroupe 3 700
producteurs agricoles de la région qu’elle dessert.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agrinove

http://www.agrinove.com

Fédération de l’UPA de la Beauce

http://www.fortune1000.ca/upa/

Parmalat Canada

http://www.parmalat-ca.com/

Commentaires