Programme de réduction des gaz à effet de serre pour l’agriculture

Ottawa (Ontario), 22 avril 2002 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé le lancement d’un Programme de réduction des gaz à effet de serre pour l’agriculture, une initiative de 21 millions de dollars. Ce programme consistera à déterminer les meilleures pratiques de gestion des sols, des nutriments et du bétail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à en promouvoir l’adoption.

« Ce programme représente un pas important dans la réalisation d’un des objectifs prioritaires du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA), soit celui de hisser le Canada au premier rang mondial de la production agroalimentaire respectueuse de l’environnement », a expliqué M. Vanclief à l’occasion du lancement de la Semaine nationale de la conservation des sols. Le CSA est une initiative que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont mise sur pied en partenariat avec le secteur pour faire du Canada le chef de file mondial en matière de salubrité alimentaire, d’innovation et de production écologique.

Le programme incitera les producteurs à adopter des pratiques de gestion exemplaires pour réduire les émissions de GES et en tirer aussi des avantages économiques. Par exemple, les producteurs peuvent abaisser les coûts de leurs productions végétales et réduire les émissions de GES en utilisant les engrais de façon plus efficace. Un comité consultatif sur l’atténuation des GES créé dans le cadre du programme recommandera les pratiques exemplaires à adopter. En outre, le programme permettra de mesurer et de vérifier l’efficacité de ces pratiques comme moyens de réduction des émissions de GES.

AAC et ses partenaires du secteur assureront la prestation de ce programme de cinq ans. Le Conseil de conservation des sols du Canada s’occupera des activités de sensibilisation aux pratiques exemplaires de gestion des sols et de leurs éléments nutritifs. En ce qui concerne les pratiques de gestion du bétail et de récupération du fumier, AAC est à élaborer des mécanismes d’application en collaboration avec la Canadian Cattlemen’s Association, le Conseil canadien du porc et Les Producteurs Laitiers du Canada.

« Cette initiative montre également que le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire s’engage, une fois de plus, à créer des programmes qui contribueront à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada », a ajouté M. Vanclief.

Le Programme de réduction des gaz à effet de serre pour l’agriculture a été créé dans le cadre du Plan d’action 2000 sur le changement climatique, une initiative fédérale visant à réduire les émissions canadiennes de GES.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires