Promotion de la machinerie italienne au Canada

Toronto (Ontario), 23 avril 2002 – La Délégation commerciale d’Italie (DCI), en partenariat avec 15 associations italiennes de fabricants de machines spécialisés de différents secteurs, a lancé une campagne de marketing de plusieurs millions de dollars, s’étendant sur plusieurs années et s’adressant aux décideurs exécutifs nord-américains, pour promouvoir la machinerie industrielle fabriquée en Italie.

La campagne Machines Italia est lancée au Canada ce mois-ci avec une annonce dans The Globe and Mail avec comme en-tête « Peu importe les produits que vous fabriquez, l’esprit d’innovation de l’industrie italienne les perfectionnera » et des photos d’une gamme de produits fabriqués avec des machines italiennes.

« Le message que nous voulons faire passer avec la campagne Machines Italia est que l’Italie est le pays d’un grand nombre de producteurs de catégorie internationale qui excellent, non seulement dans la production de biens de consommation comme la nourriture et les vêtements, mais aussi dans la fabrication de machinerie industrielle », a déclaré le Dr Angelo Infusino, délégué commercial DCI à Toronto. « Le patrimoine italien en conception de machinerie et de techniques d’ingénierie est, en fait, sans précédent, et remonte à 500 ans avec Leonardo Da Vinci.»

À l’occasion de la campagne Machines Italia, un groupe d’associations privées de fabricants de machines italiens – représentant 14 secteurs industriels et plus de 10 000 sociétés – se joint pour la première fois à la Délégation commerciale d’Italie – un organisme gouvernemental – pour se lancer dans une initiative de marketing très complète. Les associations participantes représentent les fabricants de machines italiens de différents secteurs, notamment : agriculture, céramique, construction, transformation des aliments, fonderie, verre, graphiques, transformation du cuir et tannerie, ferronnerie, marbre, emballage, plastique et traitement du caoutchouc, textile et bois.

En 2001, dans les 14 secteurs mentionnés, l’Italie a exporté au Canada plus de 566 millions $ en machinerie, une hausse de 8 % par rapport à l’année précédente. Le but commun à la Délégation commerciale d’Italie et aux associations de fabricants pour cette campagne est d’accroître la part du marché pour la machinerie italienne au Canada et dans toute l’Amérique du Nord. C’est pourquoi la campagne s’adressera à un auditoire de cadres supérieurs auxquels elle présentera les trois principaux attributs qui distinguent la tradition de fabrication en Italie : adaptabilité, créativité et innovation.

L’adaptabilité est exprimée dans un texte publicitaire qui parle de la capacité des fabricants italiens de machinerie à personnaliser leur équipement pour donner plus de productivité à leurs utilisateurs finals : « Nous concevrons, avec votre collaboration, une solution personnalisée qui garantira des économies plus importantes sur votre chaîne de production – et un meilleur bénéfice net» La promesse montre l’adaptabilité dont sont capables les entreprises italiennes en raison de leur dimension et du fait qu’elles sont gérées par leur propriétaire.

Une entreprise italienne est généralement une petite ou une moyenne entreprise et n’emploie pas plus de 70 personnes alors qu’une entreprise allemande ou japonaise compte en moyenne 200 employés. Les entreprises italiennes sont fières de leurs traditions de fabrication de machines personnalisées, des systèmes et solutions qu’elles mettent au point pour répondre aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Une exploitation qui s’adapte permet aussi une réponse rapide, ce qui est impossible aux fabricants des autres pays.

La première étape de la campagne publicitaire qui montre des photos d’une sélection de produits finals – fabriqués avec des machines italiennes de 14 secteurs industriels – prouve l’étendue de la créativité et de l’innovation italienne en matière de conception, d’ingénierie et de fabrication de machinerie.

La stratégie de la campagne Machines Italia et sa conception viennent en partie de la première étude quantitative en son genre menée en 2001 sur le marché industriel nord-américain par Roper Starch Worldwide qui a étudié les attitudes des cadres supérieurs nord-américains envers la machinerie de fabrication italienne.

La campagne qui en est issue vise à sensibiliser les décideurs à la qualité de la machinerie italienne en général et à miser sur la bonne réputation acquise parmi les cadres supérieurs nord-américains qui utilisent déjà la machinerie italienne dans leurs exploitations. La plupart des cadres nord-américains qui ont fait l’objet de l’étude ont mentionné, parmi le nombre de qualités attribuées aux machines, la supériorité de la conception, la durabilité et une incidence positive sur les résultats.

« Les résultats de notre étude de marché au Canada nous ont encouragés. Ils démontrent une sensibilisation et une utilisation importante de la machinerie italienne dans un grand nombre de secteurs industriels », déclare le Dr Infusino. « En fait, sur 209 cadres supérieurs canadiens interrogés, un peu plus du tiers a déclaré utiliser de la machinerie italienne dans leurs exploitations et 42 % considèrent être familiers avec la machinerie et l’équipement italiens. C’est une bonne base de fidélité et de sensibilisation sur laquelle nous pouvons nous appuyer.»

Les annonces imprimées encouragent les leaders de l’industrie à en apprendre plus sur Machines Italia en composant sans frais le 1 888-ITALTRADE ou en consultant le site www.italtrade.com. Outre The Globe and Mail, la publicité grand public apparaîtra dans Maclean’s et Canadian Business et, au Canada francophone, dans Le Devoir et Affaires Plus. La publicité industrielle paraîtra dans les prochains numéros de Plant, Purchasing B2B et Canadian Industrial Equipment News.

La Délégation commerciale d’Italie (DCI) – en italien, Instituto nazionale per il Commercio Estero (ICE) – dont le siège est à Rome, est un organisme gouvernemental qui possède un réseau international de bureaux qui font la promotion de la coopération industrielle et technologique et qui distribuent de l’information sur l’économie italienne. La campagne Machines Italia vise à promouvoir la machinerie italienne dans toute l’Amérique du Nord, soit le Canada, les É.- U. et le Mexique. Au Canada, les bureaux de la DCI à Toronto et de Montréal supervisent la campagne Machines Italia avec les 15 associations de fabrication de machines italiennes suivantes : ACIMAC (céramique), ACIMGA (graphique et transformation), ACIMALL (bois), ACIMIT (textile), ACIMM (marbre), AMAFOND (fonderie de fer et métallurgie), ANIMA (transformation des aliments), ASSOCOMAPLAST (plastique et caoutchouc), ASSOMAC (cuir), COMAMOTER (construction et terrassement), GIMAV (verre), MARMOMACCHINE (marbre), UCIMA (emballage), UCIMU (ferronnerie) et UNACOMA (agriculture).

Commentaires