Protégez vos taures !

Mai 2002 – Les taures au pâturage sont exposées à divers parasites. L’absence de solides défenses naturelles peut permettre des infections qui auront des conséquences financières : ralentissement de la croissance, mauvaise digestion, production laitière moindre, etc.

Les services techniques de Merial
Canada ont fait une recherche vétérinaire visant à mieux connaître les besoins de ces jeunes animaux. Martin Tiemann, vétérinaire, explique qu’il faut se soucier de trois grands besoins pour protéger les taures laitières :

  • s’assurer qu’elles vont au pâturage exemptes de parasites, actifs ou inhibés;
  • poursuivre le traitement antiparasitaire durant la saison de pâturage;
  • réduire l’excrétion d’œufs dans le fourrage pour ainsi diminuer les risques de
    réinfestation.

    Pour ce faire, on donne un traitement parasitaire interne et externe au
    moment de la mise au
    pâturage, puis on répète le traitement huit semaines plus tard, pour traiter une dernière fois à la rentrée automnale.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Merial Canada

    http://www.merial.com/

    Commentaires