États-Unis: le gouvernement rachète le maïs OGM Starlink d’Aventis

Washington (États-Unis), 1er octobre 2000 – Le département américain de l’Agriculture a décidé le rachat aux fermiers de la totalité d’une récolte de maïs génétiquement modifié mis au point par le groupe franco-allemand Aventis (Paris: 13046.PA – actualité) et ne convenant pas à l’alimentation de l’homme.

Dans un communiqué daté de vendredi, le département de l’Agriculture (USDA) et l’Agence de protection de l’environnement (EPA) ont fait savoir qu’ils prenaient « immédiatement » des mesures auprès des agriculteurs pour pour le ramassage de la variété Starlink.

La présence de ce maïs, destiné uniquement à la consommation animale, aurait été détectée dans des produits de la compagnie Taco Bell vendus pour l’homme aux Etats-Unis

L’opération de ramassage sera organisée par le département de l’Agriculture, qui « achètera dans un premier temps le maïs aux fermiers », à charge pour Aventis « de rembourser ultérieurement l’USDA », précise le communiqué.

Ce texte indique qu’il s’agit d’une « mesure préventive et responsable pour éviter que le maïs de la variété Starlink n’entre dans la chaîne d’alimentation humaine » et « donner aux consommateurs plus de confiance dans l’intégrité de l’alimentation ».

La surface cultivée de maïs de type Starlink est estimée à 130.000 hectares.

Mardi dernier, Aventis CropScience, filiale américaine du géant franco-allemand Aventis, avait annoncé qu’elle stoppait provisoirement la vente de cette variété.

Les ventes de StarLink pour la campagne 2001 ne reprendront pas tant qu’elles n’auront pas reçu le feu vert de l’Agence américaine de protection de l’environnement, avait-elle souligné.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Aventis

http://www.aventis.com/

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires