Un prix de journalisme pour Marie-Josée Parent

Notre journaliste Marie-Josée Parent a remporté un prix Moïse-Cossette remis par l’Association des communicateurs et rédacteurs de l’agroalimentaire (ACRA) le vendredi 16 septembre dernier dans la catégorie Dossiers ou articles techniques.

Dans l’article Des verrats entiers à l’abattoir, paru dans Le Bulletin des agriculteurs d’avril 2011, Marie-Josée raconte pourquoi la castration des porcelets est remise en question dans certaines régions du monde et comment elle peut-être remplacée. Le jury a apprécié la capacité de Marie-Josée à vulgariser à sujet complexe et d’actualité.

Il s’agit d’un troisième prix Moïse-Cossette pour notre journaliste dont le travail a été reconnu dans deux catégories en 2008.

Dans la catégorie Dossiers ou articles d’actualité, c’est le journaliste Nicolas Mesly qui a remporté les honneurs pour son article Québec, terre d’asphalte, paru dans Le Coopérateur agricole de février 2011.

Guylaine Gagnon, du Coopérateur agricole, a pour sa part obtenu le prix Moïse-Cossette dans la catégorie Portrait d’individus ou d’entreprises pour son article La souffrance derrière la réussite paru en janvier 2011.

L’éditeur du magazine Vivre à la campagne Loïc Hamon a été honoré dans la catégorie Textes d’opinion pour éditorial Ce n’est pas une banane… paru à l’hiver 2010.

Ancien rédacteur en chef du Bulletin des agriculteurs, Moïse Cossette a contribué à la fondation de l’ACRA. À son décès, les administrateurs de l’Association ont voulu lui rendre hommage. Dès 1982, le prix du journaliste agricole de l’année portait son nom.

Commentaires