Une partie des Français confond biotechnologie et phytothérapie

Paris (France), 2 octobre 2002 – Près des trois quarts des Français (71%) savent que la biotechnologie est actuellement utilisée dans la sphère médicale, mais 44 % sont également convaincus qu’elle consiste à créer des médicaments à base de plantes, selon un sondage à choix multiples.

De même, 44 % seulement savent que les premiers traitements issus de la biotechnologie sont disponibles en France depuis plus de 20 ans.

Ce déséquilibre des connaissances entre les potentialités et les applications actuelles de ces recherches induit une méfiance de la part des Français, notamment à l’égard des OGM.

69 % des Français jugent inutile la modification génétique d’une plante pour améliorer les qualités nutritives, gustatives ou de conservation des fruits et légumes et 69 % estiment que les risques de ces manipulations sont importants.

Majoritairement (54 %), les personnes interrogées pensent d’ailleurs que cette application est « moralement condamnable ».

Seuls 38 % des interviewés pensent que d’ici 10 ans la biotechnologie aura permis de réduire la pollution de l’environnement et 29 % y voient une solution à la famine dans le monde.

Ce sondage a été réalisé, pour le compte des laboratoires Amgen, par téléphone les 20 et 21 septembre selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon représentatif de la population française composé de 1.021 personnes de plus de 15 ans.

Source : AFP

Commentaires