Une étude démontre que les Canadiens et Canadiennes prennent le virage vert au supermarché

Montréal (Québec), 24 avril 2007 – Le Canada prend un virage vert et passe par un supermarché près de chez vous. Selon une nouvelle étude réalisée par Decima Research, les deux tiers des consommateurs canadiens affirment que leur préoccupation pour l’environnement a un impact sur leurs habitudes d’achat. Eneffet, un consommateur sur quatre indique que l’environnement a un impactsignificatif sur ses habitudes au supermarché, ce qui n’était pas le cas il ya encore deux ans à peine.

Le sondage, commandé par So Nice, la plus grande entreprise de boissonsde soya biologiques au Canada, témoigne d’une nouvelle tendance verte enmatière d’achat en supermarché au Canada. « Chez So Nice, nous croyons vraimentque les Canadiens et Canadiennes recherchent des options alimentaires plussaines qui sont de culture, de fabrication et de commercialisation locales, »explique Daphne Tsai, directrice de la commercialisation chez So Nice.

« Les résultats de Decima confirme que les consommateurs canadiens exigentde nouvelles normes quant au caractère écologique des produits qu’ils achètentet des endroits où ils les achètent et qu’ils sont prêts à changer leurshabitudes personnelles pour le bien de l’environnement, » ajoute Mme Tsai.

Ce virage vert des consommateurs se reflète dans un sondage nationalréalisé entre le 5 et le 9 avril. Il indique que 86 % des consommateursévitent les aliments transformés lorsqu’ils le peuvent, 81 % optent pour desproduits dont d’emballage n’est pas excessif et 92 % préconisent les fruits etlégumes cultivés localement. Plus de la moitié des Canadiens et Canadiennes,soit 53 %, indique qu’ils apportent (toujours ou parfois) leurs sacsd’emplettes réutilisables au magasin.

Le sondage démontre également que 65 % des consommateurs ont adopté lesaliments biologiques (parfois ou tout le temps) et presque la moitié, 47 %,ont indiqué que leur consommation de produits biologiques a augmenté au coursdes deux dernières années.

Pourquoi les gens achètent-ils des produits biologiques ? La santé etl’environnement sont en tête de liste; 41 % des Canadiens et Canadiennesaffirment qu’ils achètent des produits biologiques car ils sont meilleurs pourla santé et 23 % indiquent que les aliments et boissons biologiques sontmeilleurs pour l’environnement.

« Nous avons choisi la culture biologique car nous savions que cesproduits étaient non seulement meilleurs pour notre santé, mais aussi pourl’environnement, et ce sont deux des principales raisons pour lesquelles lesgens choisissent de plus en plus de manger bio, » mentionne Loic Dewavrin,agriculteur biologique à Les Cèdres, Québec, l’un des fournisseurs de soyabiologique pour So Nice. « C’est parce que nous assurons ce type de culture quele consommateur peut retrouver dans son assiette des produits exempt depesticides ou de produits chimiques et offrir à sa famille des options plussaines », ajoute-t-il.

Marque biologique bien établie, les produits So Nice sont faits à partird’ingrédients biologiques et non modifiés génétiquement. Puisqu’elle reconnaîtl’importance de l’agriculture biologique et sa place grandissante au sein deséconomies locales, So Nice se procure du soya de fermiers biologiques duQuébec, de l’Ontario et de certains marchés américains.

Voici quelques autres conclusions du sondage :

Virage vert
– Comparativement à il y a deux ans, 66 % des Canadiens et Canadiennes affirment que les considérations environnementales ont eu un impact sur leurs habitudes de consommation en supermarché, et les femmes, dans une proportion beaucoup plus élevée que les hommes (32 % par rapport à 19 %) affirment que les considérations environnementales ont eu un impact important sur leurs habitudes de consommation.

– Pour près des trois quarts des résidants du Québec (74 %), les achats au supermarché reposent sur des considérations environnementales (impacts majeur et mineur combinés). De plus, 41 % des Québécois et Québécoises affirment que les considérations environnementales ont eu un impact majeur sur leurs habitudes d’achat au supermarché.

Les femmes sont des consommatrices écolos
– Selon les données du sondage, il semble que les femmes sont à la tête du virage vert en matière de consommation au Canada. Celles-ci sont beaucoup plus enclines que les hommes à toujours choisir des produits dont l’emballage est réduit (34 % par rapport à 26 %), évitent les aliments hautement transformés (44 % par rapport à 32 %) et achètent des fruits et légumes cultivés localement (52 % par rapport à 41 %).

– Les femmes, qui sont beaucoup plus enclines que les hommes à affirmer que leur consommation d’aliments biologiques a augmenté de façon importante (18 % par rapport à 8 %), sont également plus enclines que les hommes à choisir des produits biologiques, car elles savent qu’elles protègent ainsi l’environnement (27 % par rapport à 18 %).

A propos du sondage
Le sondage téléphonique a été réalisé auprès de 1 013 Canadiens etCanadiennes de 18 ans et plus du 5 au 9 avril 2007. Il a été réalisé parDecima Research Inc., pour le compte de So Nice. Les résultats de ce sondagepeuvent être considérés comme étant exacts avec une marge d’erreur de 3,1 %,19 fois sur 20.

A propos de So Nice
So Nice, la plus importante entreprise de boissons biologiques au Canadapermet aux consommateurs de prendre des décisions averties pour un mode de vieen santé et un monde meilleur. Fabriquée et mise en marché par Soyaworld Inc.,la plus importante entreprise de l’industrie en matière de boissons de soya,dont le siège social se situe à Burnaby en Colombie-Britannique, la gamme deproduits biologiques bons au goût So Nice comprend du lait de soya, du yogourtsans produits laitiers et des jus biologiques. Pour plus de renseignements surSo Nice, visitez www.sonice.ca.

Commentaires