Vers une levée de l’embargo sur le boeuf britannique

Bruxelles (Belgique), 3 mars 2006 – Une interdiction prononcée par l’Union européenne sur le boeuf britannique pour dix ans en raison d’une épidémie d’encéphalite spongieuse bovine, devrait être levée la semaine prochaine.

« Nous avons le sentiment que l’interdiction sera levée la semaine prochaine par un vote (des vétérinaires experts de l’UE) », a dit un haut fonctionnaire européen vendredi.

Il se peut toutefois que l’Italie tente de bloquer le scrutin, évoquant la proximité des législatives pour ne pas avoir à se prononcer sur cette question, a-t-il ajouté.

Le vote se fera cependant à la majorité qualifiée et la Commission européenne est certaine que la Grande-Bretagne peut répondre à toute préoccupation que les autres Etats membres pourraient encore avoir.

Les exportations de boeuf britannique dans l’UE ont été arrêtées en 1996. Quelque 150 personnes sont mortes, essentiellement en Grande-Bretagne, de la forme humaine de l’ESB, variante de la maladie de Creutzfeldt Jakob, après avoir ingéré de la viande contaminée.

Le nombre de cas de vache folle est toutefois retombé à 343 en 2004 en Grande-Bretagne contre 37 000 en 1993.

En conséquence de cette épidémie, l’UE a interdit toute présence de parties animales dans la nourriture du bétail et durci la réglementation sanitaire de la chaîne alimentaire.

Lors d’une réunion qui s’est tenue en décembre, les vétérinaires experts d’une dizaine de pays de l’UE ont prôné la levée de l’interdiction au vue des dernières données présentées par Londres sur la maladie.

Le même nombre à peu près a réclamé un complément d’information mais les autorités britanniques ont fourni à présent davantage d’informations épidémiologiques et de détails techniques sur le système de test de l’ESB du pays.

« Nous pensons que les discussions seront intenses et il a été demandé à la Grande-Bretagne plusieurs précisions mais il semble bien qu’un accord sera conclu », a encore dit le haut fonctionnaire.

La date de remise sur les étals de l’UE de viande bovine britannique reste cependant incertaine et ce thème sera inscrit dans les négociations.

En 1995, dernière année d’exportation totale, la Grande-Bretagne avait écoulé 274 000 tonnes de boeuf environ, dont 80 000 tonnes en France.

Source : Reuters

Commentaires