Georges Chaussé, président Association canadienne du commerce des semences

Un Québécois à la tête de l’Association canadienne du commerce des semences

Georges Chaussé a été élu président lors de l’assemblée annuelle de l’Association qui s’est tenue à Whistler en Colombie-Britannique, du 7 au 10 juillet dernier

À l’ère où l’industrie du commerce des semences vit de véritables changements, prendre la présidence de l’Association canadienne du commerce des semences (ACCS) comporte un défi de taille. C’est avec confiance et conviction que Georges Chaussé devient le 68e président de l’Association.


Est-ce que votre maïs est à risque?

Si les températures sont humides, l'application d'un fongicide foliaire est à considérer sérieusement

Vos champs ont des résidus de maïs à la surface qui ont été semés avec un hybride sensible aux maladies, soyez vigilants, vos champs sont peut-être à risque de maladies foliaires. Regardez cet épisode de Défi maïs pour reconnaître les facteurs susceptibles de développer les risques de maladies et les prévenir afin d'assurer le plein potentiel de rendement de vos champs.

S’enraciner chez soi

Pendant que la période estivale bat son plein, certains rêvent de voyages, alors que d'autres préfèrent rester bien enracinés dans leur lopin de terre. Cliquez sur l'image pour découvrir votre BD estivale.





Jeu de mots cochons

Les relations tendues entre la Chine et le Canada ne font pas que des mécontents. Certains osent même faire des blagues à ce sujet. Cliquez sur l'image pour découvrir un jeu de mots...cochons!



Ce plantule a pourri après avoir été percé par le ravageur. (Source : Stéphane Myre)

Des conditions «idéales» pour le ver fil-de-fer

Si vous constatez que la population d’un champ de maïs est clairsemée, il est possible que la faute incombe au ver fil-de-fer

Les conditions printanières froides et humides soulèvent des inquiétudes de la part de spécialistes vis-à-vis la présence possible de ver fil-de-fer. Voici leurs recommandations pour prévenir cette problématique.

Gilles Salvas, préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Anne-Marie Beaudoin, chargée de projet au CRAAQ, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Fannie Boulanger, Matthieu Beauchemin et son père Denis, propriétaires du Domaine du Nival, Maryse Bernier, agente de maillage L’ARTERRE et Paul Viau, préfet de la MRC des Jardins-de-Napierville.

Lancement du service L’ARTERRE

Les MRC des Maskoutains, des Jardins-de-Napierville et de Pierre-De Saurel ont annoncé la mise en oeuvre du service L’ARTERRE sur leurs territoires respectifs lors d’une conférence de presse qui a eu lieu le 13 juin, au Domaine du Nival, situé à Saint-Louis. Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier du ministère des Affaires […] Lire la suite