L’été 2012 sera frais

Difficile de prévoir la météo de l’été ? Bien sûr. Mais quelques phénomènes météo cycliques tels que l’évolution d’El Nino permettent tout de même d’avancer des hypothèses.

C’est du moins l’exercice auquel ce sont prêtés des scientifiques cités par le site américain Accuweather. Selon leurs prévisions, nous aurons un été plus frais que les deux précédents et il sera ponctué d’épisodes orageux.

Ainsi, selon cette prévision, les villes de Québec, de Montréal et d’Ottawa pourraient être le théâtre de nombreux orages violents cet été.

Les températures seront plus fraîches, comme ce fût le cas à l’été 2006 alors qu’El Nino entrait dans une phase comparable à celle attendue cette année.

Ces prévisions s’opposent à celles d’Environnement Canada qui annonce des températures au-dessus des valeurs normales pour tout l’été.

Depuis deux ans et demi, les températures enregistrées au Québec ont fracassé 30 records de chaleur.

Au chapitre des nouvelles météo, rappelons que l’instabilité de la météo agricole canadienne s’est inscrite au quatrième rang des dix événements météorologiques les plus marquants au Canada en 2011.

Qui sait ce que nous réserve 2012 ? Et si on se souhaitait un été de rêve ?

Lire aussi: Peut-on se préparer aux changements climatiques ?

Commentaires