Bilan des Cultures
Producteurs de Grains du Québec
Réseau végétal Québec
ANCQ inc, Association des négociants en céréales du Québec Inc.

Semaine se terminant le 16 juillet

Le maïs a rebondi dans la dernière semaine et pourrait surprendre encore.

La situation demeure toujours ambiguë pour les cultures

Aperçu


Bayer

Après l’optimisme soulevé par le retour de conditions plus favorables pour les cultures de soya et maïs, la situation apparaît toujours ambiguë pour les prochaines récoltes. Apparu la semaine dernière, on fait maintenant de plus en plus mention d’une bonne présence de pucerons dans le soya, spécialement dans les régions de la Montérégie-Ouest et de la Montérégie-Centre/Sud.

«Le puceron augmente sa présence et le seuil de pulvérisation est atteint dans certains champs.» Les Fermes R & S Pion Inc-Montérégie-Centre/Sud

«Puceron au niveau d’alerte à la hausse dans certains champs pour un traitement potentiel.» -Ferme Stéphane Bisaillon–Montérégie-Ouest

La présence de maladie foliaire (phytophthora) dans le soya a également fait surface au cours de la dernière semaine selon les observations (… et photos) de participants.

Le maïs semble toujours s’en tirer un peu mieux, avec la mention que certains champs ont encore la capacité de surprendre si la météo collabore d’ici les récoltes.

«Les précipitations des derniers jours font que le maïs est verdoyant et en belle croissance mais malgré tout, un retard s’est installé dû au manque d’eau des jours précédents. On se croise les doigts pour que cette belle lancée se poursuive longtemps.» -Ferme Jacques Paiement-Montérégie-Ouest.

Cependant, que ce soit pour le maïs comme le soya, le début de saison difficile laisse toujours des traces, avec encore plusieurs mentions de variabilité dans le développement des cultures, spécialement dans les sols plus lourds.

Dans l’ensemble, le maïs a officiellement débuté timidement dans la dernière semaine le stade de la pollinisation, à 2% d’atteint, en retard cependant de 10% par rapport à l’an dernier. On signale aussi un début de remplissage des gousses dans le soya, à 3% atteint dans la dernière semaine, ici aussi en retard par rapport à l’an dernier de 9%.

Considérant les défis de la saison, l’arrivée de certaines maladies et insectes, ainsi que la variabilité des observations des participants, l’état des cultures a lui-même légèrement reculé dans la semaine dernière, celui du soya également, de retour à un niveau comparable à l’an dernier. Les précipitations régulières, spécialement dans les régions plus au nord et à l’est, on permis à l’indice de condition d’humidité du sol de progresser de nouveau. Plus à l’est, on fait d’ailleurs mention que les précipitations abondantes commencent même à préoccuper un peu plus…

Maïs


Pioneer

Soya


G3 Canada Limited

Conditions de croissance


Sollio & Grains Québec

États des cultures


Les entreprises LaFrance, Division Grains Inc.

Vous aimeriez participer à cette évaluation hebdomadaire, n’hésitez pas à nous contacter ou encore vous inscrire à notre liste des participants en remplissant le formulaire suivant. Il nous fera plaisir de communiquer et de vous transmettre les informations nécessaires pour vous joindre à nous. Le sondage a lieu chaque semaine, du mardi au jeudi midi, et ne prend qu’une trentaine de secondes à compléter.

MERCI À NOS COMMANDITAIRES

à propos de l'auteur

Collaborateur

Jean-Philippe Boucher

Jean-Philippe Boucher est agronome, M.B.A., consultant en commercialisation des grains et fondateur du site Internet Grainwiz. De plus, il rédige sa chronique mensuelle Marché des grains dans le magazine Le Bulletin des agriculteurs.

Commentaires