semaine se terminant le 5 juillet

Les récentes précipitations ont profité aux cultures, mais de manière très inégale selon les régions, et même d’un rang à l’autre. On rapporte encore beaucoup de champs en état de stress hydrique bien apparent. De manière générale, l’indicateur de condition du sol révèle d’ailleurs une amélioration bien légère des sols qui demeurent dans l’ensemble très secs. La région de la Montérégie-Ouest est spécialement sèche selon les observations obtenues.

Du côté du développement des cultures, c’est maintenant 79% des champs de maïs qui ont fermé leurs rangs. Pour le soya, c’est plus de la moitié des champs qui en sont au stade de la floraison (55%). Et comme le mentionne un participant, il faut maintenant de la pluie, et vite, pour assurer le remplissage des gousses qui débute (1% la semaine dernière).

Avec les récentes précipitations, l’état des cultures autant de maïs que de soya ont pris du mieux, en hausse respectivement de 7% à 47% dans un état de “bon à excellent” dans le maïs, et de 8% à 51% “bon à excellent” dans le soya.

On rapporte toujours des dommages liés à des carences, insectes et au stress hydrique, mais toujours rien qui puisse encore affecter les rendements. Pour les insectes, on fait mention de thrips, d’altises et de punaises à surveiller.

 

Le Bilan des cultures présente chaque semaine un survol du développement des cultures de maïs et de soya. Plus d’une soixantaine de conseillers et producteurs collecte les données sur une base volontaire.

Pour recevoir le Bilan des cultures directement dans votre boîte courriel, abonnez-vous à l’infolettre du Bulletin des agriculteurs.

Pour connaître nos collaborateurs, Cliquez ici

MERCI À NOS COMMANDITAIRES

à propos de l'auteur

Collaborateur

Tournée des grandes cultures

La Tournée des grandes cultures est un organisme à but non lucratif qui diffuse et organise des évènements pour informer le secteur des grains sur l'état et les rendements des cultures de maïs et de soya au Québec.

Articles récents de Tournée des grandes cultures

Commentaires