Regarder en avant

C’est inutile de broyer du noir

Debout à minuit. Je me prépare pour essayer de récolter une autre section de maïs dans la neige pendant qu’il fait froid. Un peu stressé parce que je ne veux pas démarrer trop tôt et coller les passes et en même temps je ne veux pas commencer trop tard, car j’espère terminer le champ avant […] Lire la suite

Les résultats des parcelles pour les blés de printemps sont en ligne

L’atelier céréales des RGCQ a évalué les performances agronomiques de quelques 27 cultivars de blé de printemps répartis dans neuf sites à travers la province

L’atelier céréales des RGCQ, a mesuré les performances agronomiques de quelque 27 cultivars de blé de printemps répartis dans neuf sites à travers la province. Cette année, deux nouveaux blés sont ajoutés aux tableaux. Le blé Lemieux, un blé panifiable de type “mélange” avec un taux de protéine de 12,5%. L’autre nouveauté est le blé […] Lire la suite



Carte de rendement d'un champ de soya récolté cet automne

Les cartes de rendement : comment les utiliser avec une plateforme numérique?

Les plateformes numériques révolutionnent l’interprétation des données et augmentent de façon appréciable la rentabilité d’un champ

L’arrivée des plateformes numériques a bouleversé la gestion des champs. Elles facilitent de beaucoup l’analyse des cartes de rendement. Dans cet épisode de Défi maïs, Daniel deMoissac, directeur pour Climate FieldView, explique comment utiliser une plateforme numérique pour extraire des informations utiles d’une carte de rendement.


Champ de seigle d'automne dans la région de St-Anne-de-la-Pocatière

Des rendements élevés pour le blé d’automne et le seigle

Les résultats d’évaluations du blé d’automne et du seigle pour 2019 des Réseaux grandes cultures du Québec (RGCQ) sont maintenant accessibles en ligne

Les résultats d’évaluations du blé d’automne et du seigle pour 2019 des Réseaux grandes cultures du Québec (RGCQ) sont maintenant accessibles en ligne. Les tableaux permettent de comparer la performance des cultivars sur une moyenne de trois ans. Les nouveaux seigles hybrides se démarquent avec des rendements élevés.

Vincent Chifflot, agronome pour Bayer.

Comment évaluer la maturité du maïs cet automne ?

La saison 2019 a été marquée par des semis tardifs qui amènent des retards de maturité dans le maïs-grain. À quoi s’attendre pour la récolte ? Comment évalurer la maturité du maïs ?

La saison 2019 a été marquée par des semis tardifs qui amènent des retards de maturité dans le maïs-grain. À quoi s’attendre pour la récolte ? Comment évaluer la maturité du maïs ? Dans cet épisode de Défi maïs, l'agronome Vincent Chifflot fait le tour de la situation.


Certains plants mesuraient plus de 2 mètres. Source: LEDP (MAPAQ)

Un deuxième foyer d’amarante tuberculée au Québec

Le Réseau d'avertissements phytosanitaires relie de nouveau le cas à une machinerie provenant des États-Unis

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a publié une alerte concernant un nouveau cas d’amarante tuberculée détecté au Québec. Contrairement au premier signalement fait en Montérégie-Ouest en septembre 2017, ce second cas a été retrouvé dans un champ en Montérégie-Est. Toutefois, il a été détecté de nouveau dans un champ de soya et la source d’infestation […] Lire la suite

Gilles Corno, agr. Semences Pride

Épidémie de mycotoxines dans le maïs en Ontario: les leçons pour le Québec

L’année dernière, les producteurs de maïs de l’Ontario ont récolté un maïs avec des taux de vomitoxines sans précédent. Que s’est-il passé?

Lorsque la saison des récoltes arrive en Ontario l’année dernière, les producteurs de maïs réalisent que leurs champs sont infestés par la fusariose et que les grains de maïs ont des taux de vomitoxines de 25 à 40 ppm. Que s’est-il passé?



«On a remarqué que les hybrides modernes consomment de l’azote un peu
plus tard que ceux d’il y a 20 ans», précise le spécialiste.

Azote fractionné : le stade V6-V7 dans la mire

La consommation d’azote du plant de maïs croît de facon exponentielle à partir de ce stade et elle culmine un peu avant la sortie des croix

La consommation d’azote du plant de maïs croît de façon exponentielle à partir de ce stade et elle culmine un peu avant la sortie des croix.