Robert Saik aux conférences du Bulletin à St-Hyacinthe

Alimentation 5.0: Comment nous alimenterons la planète ?

Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans?

« Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans alors qu’on retire aux agriculteurs des outils comme le glyphosate ou les semences traitées au profit de la non-science ? », questionne Robert Saik, lors de son passage à St-Hyacinthes en janvier dernier. Regardez la vidéo

Le producteur de porcs Daniel Champagne (à droite) est en compagnie de Martin Leroux, responsable du suivi des élevages chez Isoporc.

Pour un meilleur suivi de l’état de santé des animaux

La technologie à la rescousse de la santé

Depuis que l’entreprise porcine Isoporc a fait le virage technologique en éliminant les registres en papier ou carton sur les fermes, elle voit d’autres avancées possibles. C'est le cas notamment d'un suivi plus serré de la santé des élevages, comme en témoigne l'expérience chez un producteur.


Le chemin de fer du CN a perdu l'équivalent de 10 000 wagons soit environ un million de tonnes de céréales.

Le CN entreprend un plan de rétablissement après les multiples barricades

Un processus qui prendra plusieurs semaines

La récolte tardive, la grève des employés du CN, le mauvais temps et les barricades de protestation ont mis le réseau de l’entreprise ferroviaire en difficulté. La compagnie dit avoir commencé son plan de rétablissement après avoir accumulé plusieurs semaines de retard pour le transport des marchandises. Un processus qui prendra plusieurs semaines.

Juliette Lévesque et Philippe Parent, les agronomes qui veillent à verdir l'entreprise.

Les bons coups: Les Patates Dolbec

La géante aux chaussures vertes

Plus grand producteur de pommes de terre de l’est du Canada, l’entreprise Patates Dolbec incorpore maïs, soya, blé, haricots secs, foin et engrais verts dans ses rotations de culture. Elle mise à fond sur la technologie et l’intelligence artificielle pour marier agriculture conventionnelle et biologique afin de verdir ses opérations.


Le centre de recherche de Corteva, situé à Coteau-du-Lac, au sud-ouest de Montréal.

Nouvelles les plus populaires de la semaine

Voici les nouvelles les plus consultées sur le site du Bulletin des agriculteurs au cours de la dernière semaine. Bonne lecture. Seulement 1% de gain par 100 UTM Si une zone dispose de 2 800 UTM, quel gain de rendement peut-on espérer obtenir en utilisant des hybrides de 2 900 UTM? Comment conserver la matière […] Lire la suite

Le vétérinaire Frédéric Tremblay recommande de commencer à s'entraîner avec les veaux.

Comment faire avancer une vache?

Pas besoin de toucher une vache pour la faire avancer

Nul besoin de toucher un animal de 680 kg pour le faire avancer. Si l'on se place au bon endroit et qu’on laisse les vaches avancer à leur rythme, on peut les faire avancer où l’on veut. C'est presque magique.


Le salon a eu lieu du 30 janvier au 1er février au centre des foires de Québec

SIMAQ 2020: Les grandes nouveautés du Salon de la machinerie agricole de Québec

Le Salon regorgeait de machineries et d’équipements innovants. Voici les primeurs qui ont retenu notre attention

La semaine dernière, les visiteurs du Salon industrie et machinerie agricole de Québec (SIMAQ) ont été les premiers à découvrir plusieurs nouveautés. Le Salon regorgeait de machineries et d’équipements innovants. Voici les primeurs qui ont retenu notre attention.



Les conversions de bâtiments existants avec DAC autobloquants ont la cote pour les gestations en groupe.

Le délai pour passer aux truies gestantes en groupe pourrait être reporté de 5 ans

Des discussions sont en cours entre le Conseil canadien du porc et le comité du Code de pratiques

Le Conseil canadien du porc discute avec le comité du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs pour reporter de cinq ans l’échéance de la transition vers le logement des truies gestantes en groupe. Même si la transition va bon train, le Conseil canadien du porc s’attend que plusieurs fermes ne […] Lire la suite

Entre 15 et 20% de la main d'oeuvre dans les maternités porcines sont des travailleurs étrangers.

Soirées techniques bilingues : français et espagnol

Les Soirées Techni Porc s’adaptent à la réalité des travailleurs étrangers

Dans les maternités porcines, les travailleurs étrangers représentent entre 15 et 20% de la main d’œuvre. C’est dans ce contexte que les organisateurs des Soirées Techni Porc 2020 ont décidé d’adapter leurs soirées de formation technique à cette nouvelle réalité. « On veut lancer le message que si c’est ça le futur de notre production, il […] Lire la suite