L'équipe de la Ferme Brylee: Lise Villeneuve, Kim et Brian Maloney.

En temps de sécheresse, il faut éviter d’épuiser les pâturages

Le producteur bovin Brian Maloney y va de quelques conseils pour mieux gérer la sécheresse dans les pâturages

Le producteur de bovins Brian Maloney de la Ferme Brylee de Thurso en Outaouais explique qu'il prend ses décisions en fonction de l'herbe présente dans ses pâturages. Le nombre d’animaux qu'il y mettra en dépend. Même un producteur d’herbe expérimenté comme lui avoue qu’il a abusé du système l’an dernier et qu’il en paie le prix cette année.


Photo prise le 14 juin en Montérégie centre. Comme dans plusieurs champs du Québec la levée du soya est inégale.

semaine se terminant le 14 juin

Que ce soit pour le maïs, comme pour le soya, l'émergence des cultures arrive à sa fin.

Les ensemencements sont terminés, mais le début de saison très sèche, le manque d'eau et les gels des deux dernières semaines ont amené des producteurs à ressemer leurs champs. Plusieurs participants soulignent une grande variabilité dans la levée, la population et le début de croissance des plants.

Le pire des effets de la crise de la COVID-19 sur la production laitière semble derrière nous.

Lait : le pire est derrière nous

Un conseiller en financement fait le bilan de la situation

Le mois de mai a fait mal aux fermes laitières du Québec, mais avec les annonces de déconfinement, le retour à l’école dans plusieurs régions et l’ouverture prochaine des restaurants, le pire de la crise de la COVID-19 semble définitivement derrière nous.





Pour bien passer à travers la crise de la COVID-19, sortez de l’isolement!

Contactez un ami, un voisin ou un intervenant autour de vous

Avec la COVID-19, les producteurs agricoles sont plus isolés que jamais. En cette période difficile, vous avez des décisions importantes à prendre pour vous-mêmes et votre entreprise, ou vous avez simplement besoin d’être réconforté. Il est important d’appeler ou de faire des vidéo-rencontres avec des personnes de votre entourage. Depuis plus d’un mois, à l’instar […] Lire la suite

Robert Saik aux conférences du Bulletin à St-Hyacinthe

Alimentation 5.0: Comment nous alimenterons la planète ?

Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans?

« Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans alors qu’on retire aux agriculteurs des outils comme le glyphosate ou les semences traitées au profit de la non-science ? », questionne Robert Saik, lors de son passage à St-Hyacinthes en janvier dernier. Regardez la vidéo


Le chemin de fer du CN a perdu l'équivalent de 10 000 wagons soit environ un million de tonnes de céréales.

Le CN entreprend un plan de rétablissement après les multiples barricades

Un processus qui prendra plusieurs semaines

La récolte tardive, la grève des employés du CN, le mauvais temps et les barricades de protestation ont mis le réseau de l’entreprise ferroviaire en difficulté. La compagnie dit avoir commencé son plan de rétablissement après avoir accumulé plusieurs semaines de retard pour le transport des marchandises. Un processus qui prendra plusieurs semaines.

Juliette Lévesque et Philippe Parent, les agronomes qui veillent à verdir l'entreprise.

Les bons coups: Les Patates Dolbec

La géante aux chaussures vertes

Plus grand producteur de pommes de terre de l’est du Canada, l’entreprise Patates Dolbec incorpore maïs, soya, blé, haricots secs, foin et engrais verts dans ses rotations de culture. Elle mise à fond sur la technologie et l’intelligence artificielle pour marier agriculture conventionnelle et biologique afin de verdir ses opérations.