Les élevages souffrent du prix des grains élevés

Les élevages souffrent du prix des grains élevés

Éventuellement, c’est le consommateur qui en payera le prix

Le prix des grains fait la manchette depuis des semaines. Il atteint des niveaux records. Pour les acheteurs de ces grains, les éleveurs, ces augmentations font mal. Elles se répercutent en augmentations importantes des prix de la moulée.



Il faut mettre les agriculteurs au centre des données

Il faut mettre les agriculteurs au centre des données

L'intelligence artificielle occupe de plus en plus de place en productions animales

Les équipements et systèmes informatiques à la ferme génèrent une quantité phénoménale de données. Plusieurs défis sont à relever. Des chercheurs, intervenants et entreprises se penchent sur la question. Mais un fait demeure : l’agriculteur doit être au centre des décisions.

L'introduction de la peste porcine africaine aurait un impact de 50 milliards de dollars sur l'économie canadienne.

L’industrie animale canadienne se prépare à une épidémie

La pandémie de COVID-19 a sensibilisé le secteur de l’élevage aux impacts des épidémies importantes

Au niveau canadien, un projet gestion des urgences sanitaires animales (GUSA ou AHEM en anglais) d’une durée de quatre ans a été mis en place en avril 2019 dans le but de préparer les producteurs, les intervenants du secteur et les vétérinaires à une possible épidémie importante au sein des élevages canadiens.


Jean-François Foley de Semences Pride

Quels sont les impacts de la grêle sur le rendement?

La bonne réponse à cette question est ça dépend de plusieurs facteurs.

Les averses de grêle sont toujours localisées et surviennent pendant les mois chauds de l’été en juillet et en août.  À cette période de année, les plants de maïs sont bien développés et sont plus sensibles aux dommages causés par les grêlons qui peuvent causer des pertes importantes aux feuillages et aux tiges. Dans épisode de Défi maïs, l'agronome Jean-François Foley de Semences Pride explique comment évaluer les dommages.

Vers de terre au travail, moins de gaz à effet de serre!

Vers de terre au travail, moins de gaz à effet de serre!

Jocelyn Michon est producteur de grandes cultures. Il pratique le semis direct : aucun travail de sol.

Jocelyn Michon est producteur de grandes cultures. Il pratique le semis direct : aucun travail de sol. Les vers de terre prolifèrent et ce sont eux qui font le travail de sol! Moins de carburant, moins de gaz à effet de serre.



«Le dindon du Québec, héros de votre alimentation»

Les Éleveurs de volailles du Québec, via Le Dindon du Québec, poursuivent leur campagne «Le dindon du Québec, héros de votre alimentation». Cette fois-ci, les Éleveurs sont fiers d’offrir près de 7250 kilos de dindons aux Cuisines Solidaires, par l’intermédiaire de La Tablée des Chefs. Ce don, d’une valeur de 25 000 $, permettra aux […] Lire la suite


Pour bien passer à travers la crise de la COVID-19, sortez de l’isolement!

Pour bien passer à travers la crise de la COVID-19, sortez de l’isolement!

Contactez un ami, un voisin ou un intervenant autour de vous

Avec la COVID-19, les producteurs agricoles sont plus isolés que jamais. En cette période difficile, vous avez des décisions importantes à prendre pour vous-mêmes et votre entreprise, ou vous avez simplement besoin d’être réconforté. Il est important d’appeler ou de faire des vidéo-rencontres avec des personnes de votre entourage. Depuis plus d’un mois, à l’instar […] Lire la suite

Robert Saik aux conférences du Bulletin à St-Hyacinthe

Alimentation 5.0: Comment nous alimenterons la planète ?

Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans?

« Serons-nous en mesure de nourrir près de 10 milliards de personnes d’ici 30 ans alors qu’on retire aux agriculteurs des outils comme le glyphosate ou les semences traitées au profit de la non-science ? », questionne Robert Saik, lors de son passage à St-Hyacinthes en janvier dernier. Regardez la vidéo