Détecter les maladies dans le soya

Lorsque le soya commence sa période de défoliation, il est intéressant de dépister les maladies démontrant des symptômes sur les tiges. Même s’il est trop tard pour agir, on peut modifier sa régie pour la prochaine saison (rotation plus longue, traitement de semence fongique, choix du cultivar, etc.).

Plusieurs publications mettent en lumière les maladies, parasites ou problèmes foliaires pouvant affecter le soya. C’est le cas du Réseau d’avertissements phytosanitaires qui a préparé un document faisant l’inventaire de ce qui est normal ou pas de voir durant la période de jaunissement du soya. La canicule des derniers jours pourraient entres autres avoir accéléré la propagation de certains parasites en nombre peu élevé auparavant dans le champ.

Pour faciliter l’étape du diagnostic, l’Université de l’État du Minnesota a également préparé un tableau avec les principales maladies rencontrées.

tableau

photos

On peut également apercevoir des plants de soya avec des gousses à maturité, mais dont les tiges sont restées vertes. Certains plants conservent également leurs feuilles et il y a prolifération des bourgeons. La tige verte est un désordre de cause inconnue. On soupçonne que la sécheresse, les cultivars et un phytoplasme jouent un rôle dans le développement de ce phénomène.

Toutes ces observations seront utiles pour mieux planifier le choix des cultivars pour la prochaine saison ainsi que des traitements fongicides si nécessaire.

 

Source : Minnesota Crop News, Réseau d’avertissements phytosanitaires

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires