Ligne de temps

Marché des grains: Glissade généralisée

La reprise du soya aura été de courte durée

Après un léger optimisme la semaine dernière, le sentiment général s’est de nouveau inversé à la suite d’un retour des tensions entre la Chine et les États-Unis. Le soya a terminé la semaine sur une note négative et il a été suivi par le maïs et le blé qui ont fait de même. Les échanges ont été écourtés cette semaine en raison de l’Action de grâces américaine. Les marchés ont été fermés jeudi et ont eu lieu pendant quelques heures vendredi.

Les contrats à terme pour le soya a cédé du terrain en réaction à l’absence de consensus à la suite de la rencontre des chefs d’États pour le sommet Asie-Pacifique le week-end dernier. Pour la 1re fois depuis que ce sommet à lieu, aucune déclaration commune n’a été émise, signe que les tensions demeurent vives entre les dirigeants chinois et américains. Pourtant, le président Donald Trump s’était montré confiant d’an arriver à une entente à court terme vendredi dernier. Reste à voir si des progrès pourront avoir lieu lors de la rencontre du G20 à la fin du mois.

Pour l’instant, les producteurs américains entreposent leur récolte dans l’espoir d’un retour du commerce avec la Chine. Ce pays qui importait le tiers de la production américaine se tourne maintenant vers l’Argentine et le Brésil et les analystes se montrent peu optimistes quant à un rétablissement des relations telles qu’elles étaient avant le conflit à la fin du printemps. De plus, les Chinois ont pu s’approvisionner davantage en soya grâce à une récolte précoce au Brésil.

Le maïs a terminé à son niveau le plus bas en sept semaines malgré des ventes toujours fortes. Une annulation en début de semaine a  coulé les cours pour le reste des séances.

Le blé américain peine toujours quant à lui à se faire valoir face à la concurrence du blé de la Mer Noire. Les échanges vers l’étranger ont atteint la moitié des prévisions et plusieurs analystes se demandent si les chiffres établis par le département américain de l’Agriculture n’étaient pas trop optimistes. Les ventes vers l’extérieur pourraient reprendre en janvier prochain, avec la baisse des stocks en Europe de l’Est.

Le boisseau de soya pour janvier a terminé avec une perte de 1,3% à 8,8100 $US par rapport à 8,9225 $US il y a une semaine.

Le boisseau de maïs pour décembre a reculé de 1,7% à 3,5900 $US  vendredi, contre 3,6475 &US dollars vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour mars a aussi perdu 1,7% pour finir à 5,0725 $US, comparativement à 5,1525 $US la semaine précédente.

Commentaires