Nouveautés pour les élevages au Salon de l’agriculture

Après les nouveautés en production laitière, voici celles touchant diverses productions

Les salons offrent une belle occasion de réseauter. Toutefois, le côté excitant, c’est souvent les nouveautés. Lors du Salon de l’agriculture, les nouveautés suivantes ont capté notre attention.

Jolco

Avec Agrimesh, l’intelligence artificielle est maintenant intégrée dans les contrôleurs de bâtiments d’élevage. Ce qui est nouveau dans ce système, c’est la possiblité à l’équipement d’apprendre par lui-même. Il ne répond plus uniquement aux consignes dictées par l’éleveur. « Le système est capable de prendre des décisison », explique Érik Longtin d’Agrimesh, une société québécoise fondée par Jolco et Penteract. L’un apporte l’expertise agricole et l’autre, celle en intelligence artificielle. De plus, le système apprend de ses erreurs.

Le système fonctionne sans fil grâce à un réseau « mesh », soit par radio fréquence. Même si le système est fiable, il offre des alertes envoyées à l’éleveur. Depuis son lancement lors du salon d’Atlanta il y a presque un an, une quarantaine sont installés en Amérique du Nord, surtout au Québec.

L’intelligence artificielle est maintenant intégrée dans le nouveau contrôleur d’ambiance Agrimesh.
photo: Marie-Josée Parent

Les Entreprises Si-Mart

L’entreprise offre une nouvelle mousse désinfectante sans alcool tout usage. Idéale pour la désinfection des mains.

Les Entreprises Si-Mart offre une nouvelle mousse désinfectante sans alcool tout usage.
photo: Marie-Josée Parent

Porc

Gestal

L’entreprise offre dorénavant le Gestal Evo, un équipement pour connaître, mesurer et mélanger la moulée des porcs en pouponnière et en engraissement. L’entreprise offrait déjà des produits pour les truies. Chez les porcs en engraissement, l’équipement permet de suivre les besoins changeants de animaux de façon beaucoup plus précise. Avec deux types de moulée, une plus riche et une moins riche, il est possible de faire de l’alimentation de précision par groupe de porcs.

Durant un élevage, les besoins des porcs évoluent. Habituellement, les éleveurs changent de moulée selon différentes phases. En s’assurant que le porc ne manque jamais de rien, il en résulte des périodes de gaspillage avant les changements de phase.

En ayant deux types de moulée, il est possible de changer de phase beaucoup plus souvent et de mieux répondre aux besoins des porcs en tout temps. Par sa mesure de la consommation plus fréquente, l’équipement permet aussi de mieux suivre l’élevage, ce qui permet notamment de voir plus rapidement si des animaux sont malades. La baisse de consommation est souvent un bon indicateur que les porcs ne vont pas bien.

Gestal offre maintenant un sytème d’alimentation informatisé pour les porcs en pouponnière et en engraissement.
photo: Marie-Josée Parent

Poulet à griller

Avipor

L’entreprise de Cowansville distribue maintenant des soigneurs Butterfly pour poulets. Ce type de plat ne permet pas aux poussins d’y grimper et donc de souiller la nourriture. Il s’ouvre pour suivre la progression de l’oiseau et facilite le nettoyage. Il sèche sans avoir besoin d’être démonté et retourné. Il s’installe selon les mêmes distances et nombre que les plats ronds conventionnels. Coût : 25$ par plat.

Avipor distribue dorénavant des plats de moulée de type Butterfly.
photo: Marie-Josée Parent

Bâtiments de ferme

Agriclé

L’entreprise distribue des nouveaux de panneaux de rangement TrussLoc et offre différents crochets de rangement fabriqués au Québec. Pour tout type de bâtiment agricole.

Agriclé offre maintenant des systèmes facilitant le rangement dans tout type de bâtiment agricole.
photo: Marie-Josée Parent

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires