Aux États-Unis, 20% des bouvillons mis en marché sont de race Holstein.

Devrions-nous faire de l’engraissement de bouvillons Holstein?

À l’Instar de ce qui se faire aux États-Unis, les Producteurs de bovins du Québec s’intéressent à la question

Le Québec est la plus grande province productrice laitière au pays. Nos veaux sont élevés pour produire des veaux de lait et des veaux de grains. Serait-il possible de faire comme il se fait beaucoup aux États-Unis et d’engraisser des bouvillons de race Holstein? Les Producteurs de bovins du Québec (PBQ) ont organisé un webinaire […] Lire la suite

Gertrude chez l’esthéticienne

Gertrude aime bien être en forme, mais elle garde son côté coquette.

Gertrude est en pleine forme. Elle est en confinement depuis le tout début de la pandémie et voilà qu’elle peut enfin ressortir le nez dehors. Je la sens excitée de reprendre le collier, malgré ses 10495 heures.


Semaine se terminant le 12 juillet

La fermeture des rangs est pratiquement terminée dans le maïs et le stade de la pollinisation débute tranquillement, avec de premières mentions en Montérégie. Dans le soya, le stade de la floraison est atteint à 76%. Le retour des précipitations, bien qu’en quantité très variable selon les régions, aura profité aux cultures. L”état du maïs […] Lire la suite

Une cellule de crise pour le foin

Le MAPAQ, la Financière et l’UPA s’unissent pour trouver des solutions

La sécheresse préoccupe le milieu agricole à un point tel qu’une cellule de crise a été mise en place en juin ralliant le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), la Financière agricole et l’Union des producteurs agricoles (UPA).



Lorsqu’on maintient les veaux plus longtemps sur une alimentation lactée, on permet au rumen de se développer suffisamment pour absorber les nutriments importants.

Le développement du rumen est crucial pour le jeune veau

La régie d’élevage et la supplémentation peuvent aider au développement du rumen

Lorsqu’on maintient les veaux plus longtemps sur une alimentation lactée, on permet au rumen de se développer suffisamment pour absorber les nutriments importants. Lors du sevrage, il est impératif que l’épithélium du rumen fonctionne de manière optimale pour assurer une bonne absorption des acides gras volatiles (AGV).


Photo prise le 30 juin près de Sainte-Brigitte-des-Saults au centre du Québec

semaine se terminant le 5 juillet

Les récentes précipitations ont profité aux cultures, mais de manière très inégale selon les régions, et même d’un rang à l’autre. On rapporte encore beaucoup de champs en état de stress hydrique bien apparent. De manière générale, l’indicateur de condition du sol révèle d’ailleurs une amélioration bien légère des sols qui demeurent dans l’ensemble très […] Lire la suite

L'équipe de la Ferme Brylee: Lise Villeneuve, Kim et Brian Maloney.

En temps de sécheresse, il faut éviter d’épuiser les pâturages

Le producteur bovin Brian Maloney y va de quelques conseils pour mieux gérer la sécheresse dans les pâturages

Le producteur de bovins Brian Maloney de la Ferme Brylee de Thurso en Outaouais explique qu'il prend ses décisions en fonction de l'herbe présente dans ses pâturages. Le nombre d’animaux qu'il y mettra en dépend. Même un producteur d’herbe expérimenté comme lui avoue qu’il a abusé du système l’an dernier et qu’il en paie le prix cette année.


Le lancement du Robomax fièrement produit au Québec est bien amorcé.

Avec deux nouveaux produits, Milkomax a le vent dans les voiles

GRÂCE À LA TECHNOLOGIE, FULLWOOD MILKOMAX RÉINVENTE LA TRAITE ROBOTISÉE

Après 10 années de succès au Québec et en Ontario grâce au célèbre Roboléo, en 2019 Milkomax a complètement réinventé sa gamme de produits. Pour continuer d’offrir des solutions de robotisation à la fois rentables et modernes, la solution idéale s’est présentée sous forme d’un partenariat stratégique avec l’entreprise britannique Fullwood Packo. Depuis 24 ans, […] Lire la suite

Après la collecte de données, l’analyse

Des outils pour analyser les données de la ferme pour la rendre encore plus performantes.

La quantité de données générées par les activités et les équipements sur les fermes laitières est impressionnante. La prochaine étape est de pouvoir analyser ces données pour rendre les activités de la ferme encore plus performantes.