Création du Service national d’information sur les terres et les eaux

Le gouvernement fédéral investie 100 millions de dollars à la mise en place d'un service Internet qui fournira une source reconnue d'information, d'analyse et d'interprétation des données sur les terres, les sols, les eaux, le climat et la biodiversité de manière à aider ceux qui décident de l'utilisation des terres dans la planification de leur environnement agricole.


La soif de croissance

Certaines variétés de pommes de terre arrivent bien à « vider leur assiette ». Lorsqu'il s'agit de consommer l'engrais azoté, les pommes de terre contribuent à réduire la contamination potentielle des eaux souterraines par les nitrates en plus de permettre aux producteurs de réduire les coûts des intrants.