L’optimisme fléchi en agriculture

L'indice de l'agriculture a reculé pour se fixer aux alentours de 95 car le secteur de l'élevage, comprenant les bovins et les chevaux, a dû faire face aux coûts élevés des carburants, des aliments pour animaux et des intrants.