Aide à la cooopérative forestière de la Matapédia

Québec (Québec), 22 octobre 2008 – La vice-première ministre et ministredes Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, annonce le versement d’une aide financière de 490 000 $ à la Coopérative forestière de la Matapédia pour soutenir un laboratoire rural visant la mise en valeur de la biomasse forestière.

Plus spécifiquement, ce laboratoire permettra la réalisation d’un projetexpérimental dans la mise en valeur du potentiel de la biomasse forestière, enparticulier des résidus forestiers, pour le chauffage de bâtimentsinstitutionnels dans les milieux ruraux. Dans un premier temps, un projet dedémonstration dotera le centre hospitalier, l’école polyvalente et la Villed’Amqui de chaufferies modernes fonctionnant à la biomasse forestière etreliés par un réseau de distribution de chaleur. Cette partie du projetcomporte une importante dimension de connaissance et d’innovationtechnologique : procédés de récolte, broyage, séchage, stockage, transport,évaluation des divers types de chaufferies et d’installations, évaluation desapprovisionnements et de l’efficacité des réseaux, et mise au point de modèlesd’affaires et de partenariats.

Le projet dans un deuxième temps vise à produire des études depréfaisabilité et de faisabilité pour installer cinq chaufferiessupplémentaires après analyse des besoins énergétiques pour les municipalitésde la MRC de la Matapédia. Par ce laboratoire, le promoteur vise aussi ledéveloppement d’une expertise en ce qui concerne les chaufferies de pluspetites dimensions dans une optique de la recherche de rentabilité, peuimporte la taille des opérations.

L’aide financière provient de la mesure de mise en place de laboratoiresruraux, issue de la Politique nationale de la ruralité 2007-2014, poursoutenir des projets précurseurs et d’envergure. Leur réalisation offrira denouvelles perspectives de développement, de façon à renouveler la ruralitéquébécoise. L’aide gouvernementale complète les partenariats et lesinvestissements locaux, lesquels témoignent bien de l’ancrage et del’appropriation du projet dans le milieu.

« Je suis très fière de souligner la qualité du projet soumis par laCoopérative forestière de la Matapédia. Voilà un exemple concret d’innovationqui met en valeur le potentiel forestier qui existe dans la Vallée de laMatapédia. Je souhaite ardemment que ce laboratoire devienne une sourced’inspiration pour les communautés rurales du Québec », a mentionnémadame Normandeau.

Les laboratoires ruraux, d’une durée maximale de six ans, sont destinés àbonifier la vie économique, sociale et culturelle des territoires ruraux enexplorant et en expérimentant des voies d’avenir innovantes et qui méritentd’être explorées. Et comme les communautés rurales peuvent apprendre les unesdes autres, les promoteurs de ces projets de laboratoire partageront lesobservations faites et les résultats obtenus au cours de leur expérimentation.

À la suite du premier appel de projets, tenu d’octobre 2007 à mars 2008,la ministre Normandeau a retenu, en collaboration avec le comité despartenaires, 14 projets qui se partageront une enveloppe de plus de 6 millionsde dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conférence des coopératives forestières du Québec (CCFQ)
http://www.ccfq.qc.ca/

Commentaires