Observations du comportement des racines.

Aux grands maux les grands moyens!

Les récolteuses ont laissé quelques traces en cette année de sécheresse

Dès que la récolte de pois verts est terminée on s’affaire à faire le ménage du champ et prendre le temps de bien diagnostiquer les problèmes à corriger juste avant d’entreprendre les semis du blé d’hiver qui arriveront très rapidement.

Couvert végétal semé il y a 10 jours. Soya, pois, radis et blé sont bien démarrés.

Enfin de la pluie

Pas de danger que je me plaigne que ça retarde nos récoltes de céréales

Le temps est grisâtre partout. Pourtant on a le sourire. C’était tellement sec qu’on se demandait si nous ne semions pas nos couverts végétaux d’automne pour rien. De la pluie et voilà que nos couverts végétaux bondissent.


La ferme sans Internet…

Mon histoire commence avec le projet de changer notre service télé…

Surprenant comme on est de plus en plus dépendant de la technologie. En général, ça nous facilite la vie et ça nous permet d’être plus efficace. Mais c’est un peu plus compliqué quand ça bogue…

La noblesse de la profession

« Ressentir de la noblesse dans nos gestes les plus simples. »

Maintenant que le blé d’hiver est récolté, c’est le temps de passer en mode séchage. C’est facile sécher en été au grand air. Ce qui est moins plaisant, c’est de faire le ménage de tout l’équipement de semence. C’est une opération qu’on ne peut oublier si on veut garder un bon niveau de pureté de semence.


Gertrude chez l’esthéticienne

Gertrude aime bien être en forme, mais elle garde son côté coquette.

Gertrude est en pleine forme. Elle est en confinement depuis le tout début de la pandémie et voilà qu’elle peut enfin ressortir le nez dehors. Je la sens excitée de reprendre le collier, malgré ses 10495 heures.

Le gardien du « ailleurs »

Les plantes indigènes en place se crêpent le chignon d’orgueil et me font sentir qu’elles sont bien là

Je suis un intrus dans ce vaste monde de biodiversité. Je me retrouve avec le grand défi de réussir à obtenir des récoltes tout en respectant le « ailleurs ».


Maïs semis direct sur retour couvert de blé et de kale.

Notre sol a du cœur

Aucun azote post-levée d’appliqué encore et voilà qu’on voit le maïs exploser

Du cœur ça ne s’inscrit pas sur une fiche technique. C’est subtil en sous-entendu, ça se révèle quand les situations sont corsées et c’est tellement rentable à long terme. Maintenant, si on rapporte ça à notre maïs qui semblait bien lent jusqu’à tout récemment.




Une vision qui paraissait lointaine et voilà qu’aujourd’hui, wow! Regardez comme il est grand maintenant. Plus rien ne peut l'arrêter.

Laisser sa trace

J'ai planté des petits arbres dans le cœur de chacun de mes enfants et j'ai confiance au futur

Une image dans notre tête, une vision qui paraissait lointaine et voilà qu’aujourd’hui, wow! Chaque fois que je passe près de ce noyer ça me rappelle d'heureux souvenirs. Planté tout petit, on a dû se battre à arracher les mauvaises herbes qui ne voulaient surtout pas laisser leur place.