On est situé dans un corridor naturel de circulation. On a donc un sentier de motoneige, un sentier de VTT et un sentier de chevaux sur nos terres.

À chacun son sentier

Le problème n’est pas d’accepter un sentier sur nos terres, mais plutôt de gérer la circulation de ceux qui veulent s’y rendre

Depuis plusieurs années déjà on accepte volontiers le passage de différents sentiers sur nos terres. Le problème n’est pas d’accepter un sentier sur nos terres, mais plutôt de gérer la circulation de ceux qui veulent s’y rendre.

La caravane attend pendant que je m'amuse à remplir le fossé pour ensuite le traverser.

Va jouer dehors!

Je me reconstruis pour être fin prêt et en pleine forme pour 2021

Je sens que je suis enfin en mode pause. Il fait tellement beau dehors que ça ne me tente pas de travailler dans le bureau. Je débute ma journée par une randonnée en raquettes avec Maki. J’ai l’esprit plus libre au retour et je me sens plus motiver à planifier nos projets 2021.


Faites vos jeux

Faut s’assurer d’être prêt à faire feu dès que l’opportunité se présente

On se croirait au casino. Depuis quelques semaines nous sommes plusieurs à se demander ce qui arrive avec le marché des grains et surtout jusqu’où il peut bien aller. C’est ça le marché des commodités. Pour que ça bouge fortement ça prend de l’incertitude.

La deuxième vague… On est en plein dedans!

Tout comme la pandémie actuelle, c’est du jamais vu dans l’histoire moderne

Il s’agit d’une véritable seconde révolution numérique après celle d’Internet. Tout comme la pandémie actuelle, c’est du jamais vu dans l’histoire moderne qui se dessine en ce moment même. Propulsé dans l’espace par nos appétits de plus en plus gourmands en matière d’Internet, Elon Musk (le gars des voitures Tesla) commence à lancer en orbite ses quelques milliers de satellites Starlink autour de la terre.





Le petit-fils de Paul, Léo.

Retour à la normale

Un peu plus de 8 mois en mode de vie covid-19 et j’imagine qu’il nous en reste facilement un autre 8 mois malgré la venue rapide d’un  vaccin. Je me questionne sur la signification de la  normale qu’on semble vouloir retrouver le plus rapidement possible. Avant la venue de la période anormale, on était en […] Lire la suite

Je n’oublie pas le travail de nos vers de terre qui font leur boulot en silence en autant que je leur donne de l’espace et de la nourriture.

Respecter notre plafond salarial

Bien sûr ça ne nous met pas à l’abri des imprévus, mais ça nous assure une certaine stabilité

On nous explique régulièrement qu’aujourd’hui on ne peut plus dépenser comme on veut. On doit gérer notre masse salariale. Bien sûr ça ne nous met pas à l’abri des imprévus, mais ça nous assure une certaine stabilité… Et voilà qu’on décide de se rincer l’œil côté tracteur.


L’usure, les blessures, les frustrations, la fatigue me font voir le côté sombre. Ça va passer parce qu’au fond j’aime ce que je fais et ce que je suis devenu au fil du temps.

En mode contradiction

Aujourd’hui, je n’ai pas droit à l’erreur. Constat déchirant

Trop impliqué, trop occupé, trop présent, trop ambitieux, trop exigeant. Comment réussir si je ne garde pas une certaine rigueur? Je suis probablement égocentrique en plus! Me fermer la trappe serait plus simple. Mais ça ne me rentre pas dans la tête.

On vit une période vraiment stimulante quant à nos nouvelles connaissances sur ce qui se passe sous nos grosses bottines.

On a besoin de vous

Vous arrivez dans une ère de changement des plus motivantes

Tout un privilège de pouvoir parler de notre ferme à de futurs diplômés universitaires en sciences de l'agriculture et de l'alimentation. Quand même un beau défi de tenir 120 minutes de présentation en mode virtuel. On a de belles perspectives d'avenir coté agriculture.