Chefs et apprentis chefs conjuguent leur créativité et font honneur aux saveurs centriçoises

Drummondville (Québec), 20 mars 2006 – Escalope de veau «sous la mère»et suprême d’oie biologiques, médaillon de wapiti, agneau, gelée à l’érable,vinaigre de cidre aux framboises, bière biologique au miel et auxcanneberges… C’est tout un éventail de produits du Centre-du-Québec qu’ont dû apprêter une dizaine de chefs associés à près de 40 élèves lors de la deuxième édition de l’Atelier culinaire des saveurs centricoises. Cetteactivité était organisée par la Corporation de développement agroalimentaire-forêt du Centre-du-Québec, le ministère de l’Agriculture, desPêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), le Centre de formation professionnelleMarie-Rivier et la Société des chefs cuisiniers et pâtissiers, chapitreMauricie.

«L’Atelier culinaire est une occasion privilégiée pour les producteurs etles transformateurs de faire connaître leurs produits aux chefs cuisiniers dela région. Il permet également de sensibiliser les aspirants chefs, dès leursdébuts, à l’utilisation de saveurs régionales», de mentionner Luc Couture,directeur régional du MAPAQ.

Pendant une avant-midi complète, chaque chef était jumelé à quelquesélèves. Combinant leur savoir-faire et leur créativité, ils ont inventé,ensemble, une recette mettant à l’honneur les produits fournis par les trenteentreprises participant à l’activité.

«Ce qui a été particulièrement intéressant cette année, c’est la tableronde organisée en après-midi. Tous les participants ont pu échanger leurspoints de vue. Les producteurs et les transformateurs ont ainsi posé desquestions aux chefs dans le but d’améliorer leurs produits en fonction desbesoins des restaurants», de préciser Mario Roy, conseiller en transformationau MAPAQ.

Des suites intéressantes
À la suite de cet atelier culinaire, les recettes concoctées par leschefs et les élèves seront rassemblées dans un recueil qui sera distribué àl’ensemble des restaurants de la région du Centre-du-Québec. Déjà, on peutconclure que l’expérience a porté fruit. En effet, M. Raymond Thibeau,directeur du Centre de formation professionnelle Marie-Rivier, mentionnaitfièrement que la cafétéria de son école a ajouté au menu un délicieux pouletrehaussé de canneberges produites dans la région. Les organisateurs del’activité culinaire assureront également un suivi auprès des producteurs etdes transformateurs afin de vérifier si leur participation à l’événement s’estsoldée par des relations d’affaires intéressantes avec les chefs présents.

Mentionnons que la Conférence régionale des élus du Centre du-Québec,conjointement avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et del’Alimentation, a fourni une contribution financière à partir du Fondsd’initiative en agroalimentaire de 7 500 $ afin de soutenir la réalisation del’Atelier culinaire des saveurs centricoises.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, consultez les recettes résultant del’Atelier culinaire de l’année dernière sur le site Web du MAPAQ à l’adresse :www.mapaq.gouv.qc.ca/centreduquebec

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires