Fondation d’une nouvelle coalition – Un pas de plus vers la souveraineté alimentaire

Longueuil (Québec), 24 novembre 2008 – Un peu plus d’un an après le premier Rendez-vous québécois pour la souveraineté alimentaire de septembre 2007, plusieurs dizaines d’organisations québécoises et canadiennes participeront à Montréal à l’assemblée de fondation de la Coalition pour la souveraineté alimentaire.

Rappelons que l’an dernier, quelque quarante-cinq organisations de lasociété civile ratifiaient la déclaration Pour un contrat social renouvelé surla base de la souveraineté alimentaire (la Déclaration de Montréal), demandantnotamment aux gouvernements du Québec et du Canada de faire de ce concept lapierre d’assise de leur politique agricole et alimentaire ainsi que d’assumerun leadership international dans la promotion de l’exception agricole et dudroit des peuples à la souveraineté alimentaire.

De plus, les signataires s’entendaient pour mettre en oeuvre les moyensnécessaires afin de promouvoir cette idée et l’inscrire au coeur de nospolitiques publiques. C’est dans cette perspective que ces organisations seréunissent pour former un groupe de représentation et depromotion : la Coalition pour la souveraineté alimentaire.

La Déclaration de Montréal est le document de principe sur lequels’appuiera la fondation de la Coalition. Pour cette dernière, la souverainetéalimentaire correspond au droit des peuples à :

  • définir leur propre politique alimentaire et agricole;
  • protéger et réglementer la production et les échanges agricoles, de manière à atteindre des objectifs de développement durable tant à l’échelle nationale qu’internationale;
  • déterminer leur degré d’autonomie alimentaire;
  • éliminer le dumping sur leurs marchés;
  • subordonner le droit au commerce au droit des peuples à une production agricole et alimentaire locale, saine et écologique, réalisée dans des conditions équitables qui respectent le droit de tous les partenaires à des conditions de travail et de rémunération décentes.

Outre l’adoption de règlements définissant la gouvernance et lefonctionnement de la nouvelle Coalition, les organisations participanteséchangeront sur les stratégies à privilégier au cours desprochains mois pour faire cheminer la souveraineté alimentaire. Pour en savoirplus sur la Coalition pour la souveraineté alimentaire, consulter le siteInternet www.nourrirnotremonde.org.

Les journalistes souhaitant assister à l’assemblée de fondation de lanouvelle Coalition peuvent le faire de 11 h 30 à 12 h 15, soit au moment oùsix panelistes (M. Paul Langelier d’UPA Développement international; M.Normand Faubert de la Fédération du commerce de la CSN; Mme Marie-ClaudeGiraudo de la Fédération des coopératives d’alimentation du Québec; M.Christian Lacasse de l’UPA; M. Sidney Ribaux d’Equiterre; M. Denis Richard deLa Coop fédérée) discuteront des enjeux précédemment énumérés (au Lion d’Or,1676, rue Ontario Est, Montréal).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Confédération des syndicats nationaux
http://www.csn.qc.ca

Equiterre
http://www.equiterre.org

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires